Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 10:11

L’idée n’est pas neuve mais elle a fait son chemin : l’économie de proximité serait, selon le titre du projet d’avis voté par le Conseil économique, social et environnemental (Cese) le 29 septembre, "une réponse aux défis majeurs de la société française".

Son auteur,Pierre Martin, avait déjà, au nom de l’Union professionnelle artisanale (UPA) qu’il préside, plaidé la cause de cette économie. dès 2008. Depuis, les préoccupations environnementales, le chômage et la crise mondiale ont conforté l’économie de proximité dans un rôle essentiel. S’il n’existe aucune mesure de cette économie, Pierre Martin note tout de même que "la sphère présentielle (économie marchande de biens et services résidentiels), dans laquelle l’économie de proximité prend une place majeure, représentait en 2005, selon l’Insee, 40% de l’emploi salarié en France". Ces chiffres ont donc dû augmenter car, comme le souligne l’avis présenté au Cese, "les engagements du Grenelle de l’environnement ont renforcé l’émergence […] des circuits courts d’approvisionnement. 16,3% des exploitations agricoles font de la vente directe". Reste pourtant des obstacles difficiles à surmonter, comme "la difficulté à proposer une offre régulière et pérenne".

L’avis propose de coordonner les acteurs de l’économie de proximité, en passant des conventions solides à l’intérieur de chaque territoire. Pierre Martin prend notamment exemple sur les systèmes productifs locaux (SPL)créés à la fin des années 1990 pour concentrer dans une zone géographique des entreprises qui mutualisent moyens, outils et savoir-faire. Il note que "la centaine de SPL labellisés représente 18.000 entreprises et 530.000 emplois directs" et que "ce dispositif a permis de dynamiser des territoires qui peinaient à trouver les clés de leur valorisation". De la même manière, les sociétés coopératives de production (Scop) permettent d’augmenter "le volume, la qualité de production mais également l’efficacité économique". Ainsi, les exemples du vin de Champagne et des jouets dans le Queyras sont, pour le rapporteur, éloquents. Les coopératives agricoles sont également à l’honneur dans le rapport du Cese avec "les initiatives des coopératives agricoles de l’Aquitaine d’approvisionnement en productions locales de la restauration collective [qui] méritent d’être développées dans d’autres régions". Mais pour l’ensemble de ces initiatives, Pierre Martin sollicite l’engagement des politiques et des territoires qui "doivent montrer leur attractivité selon d’autres critères [que le coût de la main d’œuvre], […] engager une action qui s’inscrive dans une vision stratégique à long terme afin d’éviter la logique souvent contre-productive du 'localisme' et s’attacher à favoriser une attractivité qui soit le produit du territoire lui-même". Des actions qui entraînent un changement des politiques publiques : "un nouvel urbanisme, fondé sur des lieux multifonctionnels et un freinage de l’étalement urbain", "une volonté politique forte de renforcer la présence de l’économie de proximité dans les centres-ville" et "le développement de nouveaux modes de financement public (avances remboursables, prêts à taux zéro, aides régionales…)". Le rapporteur souligne en effet que "les régions Bourgogne, Limousin et Rhône-Alpes sont allées jusqu’à conditionner [ces aides] à la création d’emplois". Enfin, il propose de "généraliser le fonds de soutien à la reprise d’entreprise" et de simplifier "les dispositifs de soutien à l’économie". Six grands chantiers ont donc été retenus par le Cese pour l’avenir. Leur objectif étant de favoriser les coordinations et les synergies au niveau des territoires.

Muriel Weiss, publié le 01 octobre 2010 parlocaltis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/artVeille/artVeille&c=artVeille&cid=1250260403662

Partager cet article

Repost 0

commentaires