Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 09:37

 La communauté de communes de la Mortagne, en Meurthe-et-Moselle, a lancé en avril 2010 l’opération "argent de poche" pour les jeunes du territoire. De 16 à 20 ans, ils participent à des micro-chantiers d’entretien des espaces et des bâtiments des communes partenaires de l’opération, en échange d’une rémunération.

En 2008, la communauté de communes de la Mortagne (17 communes, 4.444 habitants) lance une étude, via des questionnaires et des entretiens, auprès des maires et de 400 jeunes pour déterminer les actions à mettre en place à destination des adolescents, et évaluer la faisabilité d’une opération de type "argent de poche". Dix des dix-sept communes du territoire adhèrent au projet, et s’engagent en signant une convention avec la communauté. Pendant les vacances scolaires, elles doivent proposer aux jeunes de 16 à 20 ans des micro-chantiers (peinture, nettoyage de façades, installation de bancs publics…) dans des espaces ou des bâtiments communaux, contre une rémunération fixe, indépendante de l’âge et de la nature des travaux.

   Familiariser les jeunes au monde du travail

Le projet fonctionne grâce à l’appui technique apporté par une association intermédiaire, dont la mission consiste à employer ces jeunes et à les familiariser avec le monde du travail. En effet les communes ne sont pas employeurs, et les candidats doivent signer un contrat de travail avec l’association. "L’opération n’a pas uniquement vocation à fournir aux jeunes une occupation pendant les vacances et une rémunération, elle a également un volet pédagogique. Par exemple, l’association est intervenue lors des réunions publiques pour expliquer aux adolescents ce qu’est une embauche, un contrat de travail, le système des cotisations sociales… Elle peut également aider certains jeunes à rédiger un CV et une lettre de motivation qu'ils doivent adresser à la communauté de communes pour se porter candidats", précise Marie-France Loppion, élue en charge du projet. La communauté affecte les candidats vers les chantiers disponibles en fonction de la date d’arrivée de leur dossier de candidature ; une fois le nombre de participants nécessaire atteint, les dossiers sont transmis aux municipalités chargées de la validation des candidatures, puis à l’association pour l’établissement des contrats de travail.

    Un partenariat entre communes et communauté de communes

Les chantiers sont encadrés par des élus ou des employés municipaux. Ils fonctionnent par demi-journées de trois heures (plus rarement par journées de six heures). Le coût des salaires est supporté par les communes partenaires à hauteur de 60%, et par la communauté de communes pour 40%, sachant qu’une heure de travail revient à 14,25 euros congés payés et charges comprises. Le volume horaire est limité à 24 heures par an et par commune afin de ne pas entrer en concurrence avec des entreprises pouvant intervenir dans le même domaine d’activité. Pour informer les jeunes, la communauté a diffusé des affiches et organisé une réunion publique. 11 chantiers ont ainsi pu être programmés lors des vacances de Pâques et des congés d’été 2010, soit 111 heures de travail qui ont bénéficié à 29 jeunes du territoire. "Nous avons essayé de faire tourner au maximum les effectifs en raison du nombre élevé de candidatures par rapport au nombre de chantiers proposés", explique Camille Lenancker, agente de développement de la communauté de communes.

Au vu de ce premier bilan, il est envisagé de renouveler l’opération.

Pascal Clouet/ PCA, lundi 13 décembre 2010, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 http://www.localtis.fr/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250260890170

 

Contacts

Communauté de communes de la Mortagne, 1, rue Georges-Clémenceau
54830 Gerbéviller, tél : 03 83 42 81 29

Loppion Marie-France, responsable du groupe de travail jeunesse, et conseillère municipale

Lenancker Camille, agente de développement , camille.lenancker@cc-mortagne54.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires