Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 09:33

À Parentis-en-Born, dans les Landes, le permis de conduire est très souvent indispensable pour trouver un emploi et se rendre chaque jour sur son lieu de travail. Consciente de la situation, depuis octobre 2011 la ville aide les jeunes à financer leur permis en échange d’une activité d’intérêt collectif.

Situés à environ 80 km de Bordeaux, Dax et Mont-de-Marsan, à 45 km du bassin d’emploi d’Arcachon, les habitants de Parentis-en-Born (5.300 habitants) ne peuvent pas compter sur un réseau de transports en commun pour se déplacer. Même au sein de la commune les distances sont grandes : 8 km entre le centre-ville et les hameaux périphériques. "Pour trouver un emploi correspondant à leur formation, les jeunes ont besoin d’une voiture, souligne le maire de Parentis-en-Born, Christian Ernandoréna. D’où l’idée de contribuer au financement du permis de conduire des 16-20 ans." L’objectif est bien sûr de favoriser leur intégration sociale, mais aussi de renforcer la sécurité routière en ciblant une classe d’âge qui peut bénéficier des avantages de la conduite accompagnée : une prime d’assurance moins élevée et un risque d’accident diminué. Cette formule n’est cependant pas imposée, les jeunes peuvent aussi choisir la formule traditionnelle d’obtention du permis.

       Une aide sans conditions de ressources mais avec un engagement des jeunes

Le dispositif, lancé en octobre 2011, prévoit l’attribution d’une bourse de 500 euros, sans condition de ressources aux 16-20 ans qui s’inscrivent à l’examen dans les deux auto-écoles de Parentis avec lesquelles la ville a passé une convention fixant les engagements de chacune des parties, ainsi que les étapes clés de la formation. Les jeunes issus de milieux défavorisés peuvent bénéficier d’une aide supplémentaire du fonds local d’aide aux jeunes financé par le conseil général. Le cumul des deux aides finance leur permis presque en totalité.
Lors de leur inscription au Point Info Jeunes, les 16-20 ans sont informés de leurs droits et devoirs, et indiquent leurs compétences et leurs préférences pour effectuer une activité d’intérêt collectif au sein de tel ou tel service municipal. A l’obtention de la bourse, ils signent un engagement à effectuer ces 35 heures d’activités avant leur inscription à l’épreuve pratique du permis.

      Les services de la commune mobilisés pour accueillir les jeunes

"Le but est de maintenir bien vivant le principe des droits et des devoirs, précise Christian Ernandoréna. Reste que ce type de dispositif n’est jamais simple à mettre en œuvre. J’ai donc demandé aux services de réfléchir aux conditions d’accueil des jeunes pendant les vacances scolaires ou le mercredi et samedi. Ils ont fait des propositions que nous validerons au cours de l’année. Si le bilan, fin 2012, démontre que ce dispositif peut fonctionner et que nous avons bien pu accueillir tous les jeunes, nous le maintiendrons. Sinon, cette obligation serait vécue comme une injustice et ne permettrait pas de contribuer à développer l’esprit civique."

        Au-delà de 20 ans : une aide sous conditions de ressources

Au-delà de 20 ans, la bourse de 500 euros est attribuée via le centre communal d’action social sous conditions de ressources, en prenant en considération la situation familiale, les ressources, la justification du besoin et/ou de l’urgence à obtenir le permis de conduire. Aucune obligation d’activité d’intérêt collectif n’est exigée dans ce cas.

Au total, près d’une centaine de jeunes devraient bénéficier de la bourse dans le courant de l’année 2012, soit un budget d’environ 50.000 euros pour la ville.

Victor Rainaldi pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info, paru le lundi 05 mars 2012

http://www.localtis.fr/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250263300216


Bon à savoir 
Les points-clés de la convention entre la commune et l’auto-école, -obligatoirement située sur la commune de Parentis-en-Born - choisie par le jeune bénéficiaire :
1. L’auto-école s’engage à proposer la formation, pour partie prise en charge par la ville, incluant les prestations suivantes : frais de constitution de dossier, pochette pédagogiques, cours théoriques et examens blancs, une présentation à l’épreuve théorique du permis de conduire (le code), 20 à 30 heures de conduite sur la base de l’évaluation de départ, huit rendez-vous pédagogiques pour la formule en conduite accompagnée uniquement, une présentation à l’épreuve pratique du permis de conduire. Toutes prestations supplémentaires seront à la charge du jeune, aux tarifs pratiqués par l’auto-école.
2. Dès que le bénéficiaire a réussi l’épreuve théorique du permis de conduire, l’auto-école doit en informer par écrit la commune, avec à l’appui d’un justificatif. Dans un délai de 45 jours à compter de cette réception, la commune versera à l’auto-école la somme correspondant à la bourse du permis de conduire accordée et ce, par mandat administratif.
3. L’auto-école, la commune ainsi que la structure d’accueil feront des points d’étapes réguliers pour rendre compte de l’état d’avancement de la formation du jeune jusqu’à l’obtention du permis de conduire.
4. Si le bénéficiaire ne réussit pas l’épreuve théorique du permis de conduire, dans les deux ans à compter de son inscription, la bourse et la présente convention seront annulées de plein droit sans que la commune ait à accomplir une formalité. L’auto-école ne pourra prétendre à une indemnité et ne pourra se retourner contre le jeune ou ses ayants droit pour obtenir le paiement de la bourse.


Contacts

Commune de Parentis-en-Born

Hôtel de Ville - Avenue Maréchal Foch BP42, 40161 Parentis-en-Born Cedex, tél. : 05 58 78 40 02
sce-courrier@parentis.com
Nombre d'habitants : 5300

Ernandoréna Christian, Maire , tél. :05 58 78 98 31, c.ernan@wanadoo.fr

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires