Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 09:53

L'éducation est le thème d'ouverture du 94e Congrés de l'AMF. Les maires réaffirment leur attachement à l'école mais veulent être consultés sur les changements qui s'annoncent : fermetures de classes, modification des rythmes scolaires, équipements numériques. Le ministre de l'Education nationale promet une meilleure concertation.

"L'éducation c'est une charrette qu'il faut tirer à deux ; mais pour ce faire, il faut une large concertation !" Cette exclamation de Pierre-Yves Jardel, maire d'Orbais-l'Abbaye et président du groupe de travail éducation à l'Association des maires de France (AMF), illustre bien l'ambiance de la séance plénière du 94e Congrès des maires intitulée "Réussite scolaire : quelle ambition des maires pour l'école de demain ?", ce 22 novembre. La concertation est donc une fois encore revenue comme un leitmotiv tout au long des interventions, tant au moment d'aborder l'organisation territoriale actuelle de l'école que lors de la séquence consacrée à l'offre scolaire (rythmes scolaires et numérique à l'école).
Les maires tiennent à leur école, ils l'ont redit, ont répété que l'éducation était le premier poste budgétaire des communes, qu'ils "étaient toujours prêts à faire des efforts" (Pierre-Yves Jardel) et ont expliqué à nouveau que les fermetures de classes – en particulier dans les territoires ruraux - peuvent conduire à des fermetures d'école condamnant ainsi la commune. Sans surprise, la question des suppressions des postes d'enseignants et les méthodes d''élaboration de la carte scolaire ont été au centre de la première partie de cette plénière. C'est une concertation avec les inspections d'académie qui est réclamée "pour avoir un minimum de visibilité à moyen terme, nous voulons une convention pluriannuelle sur l'évolution de la carte scolaire et non plus une réunion annuelle comme actuellement", a expliqué Christian Montin, maire de Marcolès (15), dont la priorité affichée est le maillage du territoire. "Une école fermée est une perte de vitalité. Pour nous, l'école est un enjeu fondamental pour la dynamique du territoire", a renchéri Françoise Cartron, maire d'Artigues-près-Bordeaux (33), sénatrice de Gironde. Egalement auteure de la proposition de loi sur la scolarité obligatoire à trois ans (lire notre article du 7 novembre), elle a de nouveau plaidé en faveur de la scolarisation avancée "outil de lutte contre l'échec scolaire et donc contre l'inégalité sociale".
Concertation nécessaire également pour Jean-Claude Carle, sénateur de la Haute-Savoie et rapporteur de la mission commune d'information sur le système scolaire (lire notre article du 22 juin), qui a estimé indispensable de passer "d'une gestion de la circulaire à une gestion de contrat avec les collectivités territoriales" et recommande plus de concertation avec les élus.

     Concertation promise

En réponse, une concertation promise par le ministre de l'Education Luc Chatel. "J'ai demandé aux inspecteurs d'académie de ne pas se fixer de règles trop rigides dans leurs discussions avec les élus locaux sur les ouvertures et les fermetures de classes", a-t-il affirmé. "Les réalités et les solutions ne sont pas forcément les mêmes d'un département à l'autre et les inspecteurs ont une marge de manœuvre sur le terrain pour adapter la carte des établissements aux réalités démographiques locales", a-t-il poursuivi.
De concertation, il a été aussi question dans le deuxième temps de la plénière et  particulièrement sur le sujet des rythmes scolaires. Les élus sont manifestement encore traumatisés par ce qu'ils appellent "l'épisode Darcos" (rentrée 2008, NDLR). "Le plus désagréable, c'est de recevoir des circulaires, sans avoir été averti", s'est exclamé Pierre-Yves Jardel. "La concertation a lieu et nous prenons notre temps", lui a répondu le ministre. "Les partenaires sociaux sont actuellement consultés", a précisé Jean-Michel Blanquer, directeur général de l'enseignement scolaire qui annonce les "premiers impacts pour la rentrée 2013".
Pas de concertation cependant sur le sujet des écoles numériques rurales, et pour cause : l'expérimentation ne sera pas reconduite. Jean-Michel Blanquer l'a confirmé "ce plan était exceptionnel" et "l'équipement des écoles est du ressort des communes" .  Au grand regret des communes "recalées" qui, pour beaucoup d'entre elles, ont des équipements informatiques obsolètes comme l'a expliqué Roger Chassagnard, maire de Laguenne (19). Destiné à l'origine à 5.000 communes, avec une dotation initiale de 50 millions d'euros, puis étendu à 6.700, à la demande de l'Association des maires ruraux de France, avec une rallonge de 17 millions d'euros, le plan ENR (école numérique rurale) a enregistré plus de 8.000 candidatures.
Une dernière réflexion/recommandation de Pierre-Yves Jardel s'adressant à ses collègues élus : "Nous avons nous aussi besoin de partager entre nous sur toutes ces questions..."
 

Catherine Ficat, Publié le mardi 22 novembre 2011 par localtis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250262774094&cid=1250262775093

 

Diapositive 1

Partager cet article

Repost 0

commentaires