Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 10:06

Confrontée à une situation difficile, la communauté de communes Chartreuse-Guiers fait le choix d'une politique jeunesse fondée sur des projets élaborés avec des jeunes en risque de marginalisation.

A la croisée de l'Isère et de la Savoie, le territoire de la communauté de communes Chartreuse-Guiers (11.200 habitants sur 7 communes) constitue un bassin de vie, qui comprend tout aussi bien une station de ski qu'une activité industrielle dans la vallée. Mais il n'y a pas de lycée. "Cela accentue l'isolement géographique pour les jeunes, dans ce secteur de moyenne montagne", diagnostique Etienne Ragot, directeur de "Pour l’Action Jeunes" (PAJ). Dans certaines communes - comme celles des Echelles (1.248 habitants) en Savoie - un tiers des logements sont à caractère social. "La population ouvrière d'origine a évolué et été remplacée au fil des années par des familles en grande difficulté", explique Cédric Vial, vice-président en charge de la politique Jeunesse. Pour les jeunes, l'absence de transports publics autres que scolaires se traduit par un sentiment d'enclavement, qui peut favoriser un sentiment de mal-être ou de marginalisation chez certains.

     Pour l’Action Jeunes, association pour coordonner les partenaires jeunesse du territoire

"Pour lutter contre l'enclavement, nous avons travaillé à la simplification des démarches administratives par la création de Points Informations et autres guichets uniques situés sur le territoire. Par ailleurs, nous voulons que l’animation en direction des jeunes soit itinérante afin qu'elle intervienne sur toutes les communes du territoire", poursuit l’élu. Afin d'impliquer des acteurs de tout le territoire et de tout le tissu social, les élus ont fait le choix de confier l'animation à une association : "Pour l’Action Jeunes". Son conseil d'administration comprend trois collèges : Les élus qui siègent en tant que représentant de leur commune, les associations partenaires professionnels de l'action sanitaire et sociale, et les bénévoles membres actifs. L'association emploie quatre animateurs permanents, une secrétaire et un directeur mis à disposition par la Fédération des MJC en Rhône Alpes, ainsi que quatre à huit animateurs vacataires lors des vacances scolaires. Ceci pour un budget de fonctionnement de 325.000 euros en 2010. Le directeur du PAJ précise : "Notre mission n'est pas de nous substituer aux associations existantes. Mais d'opérer une coordination entre tous ceux qui agissent avec les jeunes (scolaires, périscolaires, associatifs)."

      Une animation itinérante pour susciter et accompagner les projets des jeunes

"Vis-à-vis des moins de 18 ans qui représentent 2.000 habitants, et dont certains sont en risque de marginalisation, nos actions s'appuient sur trois principes. D'abord le refus du modèle urbain non adapté à notre territoire. Ainsi, loin d'être cantonnée dans un local et d'offrir des activités toutes calibrées, notre équipe de trois animateurs va à la rencontre des jeunes. Elle est constamment présente dans les établissements scolaires où elle tient des permanences. Profitant de ce que notre territoire est en interaction avec le milieu naturel (rivières, forêts, montagnes), cette équipe aide les jeunes à désirer des projets, les formuler et en accompagne la réalisation : jeux du lac, émission sur la radio locale, ateliers de création. Enfin cette animation situe ses actions sur toutes les communes du territoire", explique le directeur de Pour l’Action Jeunes.

A travers la réalisation des différents projets, le but est d'enseigner aux jeunes la force de l'action collective. De ce point de vue les bénévoles, retraités de l'industrie ou de l'enseignement, lorsqu'ils participent au montage d'un chapiteau ou à la tenue d’un stand, jouent un rôle essentiel dans le repérage des jeunes en difficultés et la prévention de la marginalisation.
François Poulle, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info,
lundi 10 octobre 2011

http://www.localtis.fr/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250262506750

Partager cet article

Repost 0

commentaires