Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 19:38
CELAVAR : 
nouveau site internet, nouvelle présidente


Le Comité d’Etude et de Liaison des Associations à Vocation Agricole et Rurale (CELAVAR) lance son nouveau site Internet : www.celavar.org

Disponible en français, il propose un ensemble de ressources et d’informations sur les associations des territoires ruraux et plus largement.
Outre la présentation du CELAVAR et de ses membres, découvrez les nouvelles rubriques :
    * « Actions » : projets et publications en ligne,
    * « Vie du réseau » : les évènements passés et à venir des adhérents et des CELAVAR régionaux (journées d’échanges, formations, publications, …),
    * « Actualités » : les actualités du monde rural.

Par ailleurs, Brigitte GIRAUD, de l’Union Nationale des Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement, a été élue Présidente du CELAVAR.

Tous nos voeux de réussite, et longue vie à la présidente !!!
Allez donc voir le site !!!


Repost 0
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 13:57
Financement associatif à 85% pour les services publics

Laurent Samuel expert de la gestion des petites entreprises (TPE) et des associations, anime un  blog des dirigeants bénévoles d’associations sur le site  Association 1901.fr.

Dans un article du 31/03/2008, il évoque les « Quatre modèles économiques des associations  1901. »

« Le financement du secteur associatif se caractérise par un évident déséquilibre : 170.000 structures concentrent à elles seules plus de 80% du budget total  du tiers secteur (…) Dans le même temps, près de 930.000 structures fonctionnent sans salarié (…)Il y a donc deux mondes qui coexistent sous le label associatif : celui des  petites associations, micro-structures reposant sur le bénévolat, et celui des moyennes et grandes structures, largement professionnalisées. Ces deux mondes n’ont pas grand chose à  voir. »
Laurent Samuel caractérise ensuite les petites associations de membres qui reposent sur la dynamique bénévole  impulsée par une ou plusieurs personnes, avec un budget très faible (un septième d’entre elles gérant moins de 1 000 euros par an).
La deuxième catégorie comprend les microentreprises associatives ou un fondateur met à la disposition d’un  groupe de personnes un savoir faire particulier ou une compétence (activité de loisirs et artistiques, langues). Les recettes perçues auprès des usagers servent à défrayer l’animateur et, dans certains cas, ouvrent des perspectives de professionnalisation de l’activité. Leur modèle économique est étroitement associé au régime de la franchise en base de TVA.
La troisième catégorie est celle des associations employeurs que l’on retrouve dans de nombreux secteurs  d’activité mais principalement dans l’action sanitaire et sociale, l’insertion, la formation, dans une moindre mesure la culture et les services d’intérêt local. Elles gèrent des budgets  significatifs, en moyenne 300 000 €, tirant leurs recettes des activités (49% de leur budget) ou des subventions publiques (38% de leur budget).
Enfin, Laurent Samuel caractérise une catégorie d’associations gestionnaires qui gèrent des équipements ou  mettent en place des services utiles à la collectivité. L’auteur cite dans celles-ci le secteur sanitaire et social, le tourisme social, l’éducation et la formation (enseignement privé, maisons de l’emploi), le domaine culturel, le sport et la  défense des intérêts économiques (syndicats d’initiative, agences de développement).

« Ces associations sont systématiquement employeurs de personnel salarié et le recours au bénévolat y est exceptionnel. Leur poids économique est  écrasant ; selon une étude réalisée en 2000, elles réalisaient 80% du budget du secteur associatif, employaient 96% de ses effectifs salariés et percevaient 85% des financements publics  distribués aux associations (90% des financements d’Etat). »

article de Benoit Willot  publié
en juillet 2008 dans :  économie sociale et solidaire   communauté : Emploi, territoires, insertion
Repost 0
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 18:46
Limitation des contrats aidés et des exonérations
de cotisations pour les associations.

Le conseil de modernisation des politiques publiques du 4 avril a pris une série de mesures. Celles concernant la politique de l’emploi restructurent les contrats aidés et dessinent le paysage futur pour les associations.
Dans la liste des décisions du préambule, à la rubrique Emploi - formation professionnelle sont mentionnées :
- la limitation des contrats aidés aux personnes les plus éloignées de l'emploi (bénéficiaires de minima sociaux et demandeurs d'emploi de catégorie 3) ;
- la conditionnalité d'une durée supérieure à un an, des contrats aidés à un parcours d'insertion ou de formation ou à une situation particulière, à définir dans le cadre du Grenelle de l'insertion ;
- le réexamen de l'ensemble des dispositifs d'exonérations spécifiques de charges sociales en vue de plafonner systématiquement le niveau de salaire en bénéficiant et de les limiter dans le temps pour les soumettre à une évaluation régulière de leur rapport coût-bénéfice.

En savoir plus :

http://rgpp.plan-net.fr/index.php?id=73&tx_ttnews%5btt_news%5d=192&tx_ttnews%5bbackPid%5d=45&cHash=9f9c5367c1

Repost 0
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 11:30
Identités multiples,
chance ou obstacle d'un vivre ensemble :

la place spécifique des associations


un séminaire de la FONDA le 24 février


Comment construire un vivre ensemble dans une diversité culturelle ?

Dans ce contexte, quelle place spécifique pour les associations ?


Ce séminaire est né du travail d'un comité de réflexion de la Fonda sur la nature, les conditions et les effets de l'engagement des personnes dans les associations et qui a donné lieu à des séminaires et une publication. Ce travail s'est ensuite orienté vers l'engagement tel qu'il est vécu dans les associations issues de populations d'origine étrangère.
Le questionnement de départ, quelle est la place des associations issues de l'immigration dans la construction et la recherche de l'identité ? a rencontré la question plus large de l'identité et de la diversité en France aujourd'hui où le vivre ensemble passe par des appartenances plurielles et la diversité de notre société.
Dans quelle mesure un engagement dans des associations « identitaires » permet-il à des populations aux prises avec des questions d'identité, de reconnaissance et d'intégration, de participer au développement de la société française ?
En regard, dans quelle mesure la société française et l'ensemble des autres associations se posent-elles la question de leurs rapports avec les associations « identitaires » ?
Quelle place font-elles à la « diversité » et comment la font-elles participer à à la construction des projets et à la vie de l'association ?


Des témoignages d'associations et des points de vue de chercheurs alimenteront les débats.

Ce séminaire se tiendra le 24 février de 9h à 13h, à la Maison des associations de solidarité, 10-18, rue des Terres au curé, 75013 Paris (métro : Olympiades ou Porte d'Ivry).
Le nombre de places étant limité, il est conseillé de s'inscrire avant le 17 mai. Le texte de présentation et le bulletin d'inscription sont en page d'accueil du site
<http://www.fonda.asso.fr/sommaire.htm> .
Contact : Fonda, 18, rue de Varenne, 75007 Paris (01 45 49 06 58 -
fonda@wanadoo.fr ; www.fonda.asso.fr



Repost 0