Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 23:13
L’or gris de nos campagnes

À vos télés lundi 25 Janvier 2010 à 23:25

"L’or gris de nos campagnes" est un dossier documentaire/débat présenté par la chaine Vivolta sur les départs des citadins à la campagne, notamment pour leur retraite.

Vous y trouverez que du beau monde, des reprotages, des interviews de personnes ayanr participé à« projets en campagne 2009 » :  Bernard Farinelli, Odile Plan pour le projet "Or Gris"(projet d'ou est tiré le titre  )

Lundi 25 Janvier 2010 à 23:25

 et rediffusions : * Mardi 26 Janvier 2010 à 12:50

                             * Mercredi 27 Janvier 2010 à 19:50

                             * Jeudi 28 Janvier 2010 à 16:25

                             * Samedi 30 Janvier 2010 à 12:50

                             * Dimanche 31 Janvier 2010 à 20:20

Vivolta est accessible :

En France : sur l’ensemble des chaînes de Numericable (canal 36 ou 38 selon les villes), sur le réseau câblé Vialis (canal 35) et en exclusivité sur CanalSat (canal 41), par satellite ou ADSL.

site Vivolta :  http://www.vivolta.com/

En Belgique : sur le réseau câblé Coditel (canal 17) et sur le bouquet numérique Be tv (canal 10)

Vivolta est une chaîne de télévision française lancée en décembre 200 sur le satellite (canalsat) et le cable. Créée par Philippe Gildas et Gaspard de Chavagnac, elle fait partie du groupe TéléVista. Elle devait s'appeler Vista, mais ce nom a été abandonné en raison de la sortie de Windows Vista[1].

Cette chaîne et son portail Internet offrent des contenus centrés sur l'actu pratique : décoration et jardin, cuisine,, beauté et santé, conso et patrimoine (émission Coté Argent présentée par Axel de Taré), . Son coeur de cible est constitué des femmes entre les trentenaires et les seniors). Le site web de la chaîne apporte des compléments d'information, des reportages vidéo et des services autour des sujets abordés
Repost 0
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 15:29
La Communauté de Communes en Bocage Bourbonnais (Allier)
a obtenu le
Trophée de l’Accueil - Mention Accompagnement territorial

aux journées "Projets en Campagne" à Limoges

 

Le Lieu Unique d’Accueil : un service communautaire

dédié à l’accueil de nouvelles populations

 

 

en Bocage Bourbonnais, le diagnostic de territoire réalisé en 2004 a laissé apparaître, comme pour beaucoup de territoires ruraux : une baisse démographique, le vieillissement de la population, un non renouvellement des actifs indépendants, le départ des jeunes populations qui vont étudier sur les agglomérations, une perte du dynamisme économique et social du territoire.

Les élus communautaires, soucieux de l’avenir de leur territoire, ont souhaité mettre en place une action pour enrayer cette chute démographique et maintenir, voire développer, l’économie locale. Conscients que beaucoup d’actions et de moyens étaient déjà mis en œuvre, leur objectif n’était pas de vouloir nier l’existant mais, bien au contraire, de s’en servir pour créer une synergie territoriale.

 

les objectifs fixés,

Maintenir la population locale, attirer de nouveaux habitants et les accueillir, tel était l’objectif fixé par les élus communautaires suite au diagnostic de 2004. Fin 2006, les élus décidèrent de créer un Lieu Unique d’Accueil dont les missions ont été définies suite au recensement des actifs indépendants et à la rencontre des acteurs du territoire : élus municipaux et structures tant professionnelles que sociales (Chambre des Métiers, ASSEDIC, banques, OP HLM,…).

Les objectifs fixés répondaient à deux critères à savoir : maintenir le « bien vivre » en Bocage Bourbonnais en accompagnant, humainement, les « habitants locaux » dans la réalisation de leurs projets professionnels et sociaux mais aussi développer une politique d’accueil forte et cohérente.

 

l’action menée,

La communauté de Communes a souhaité mettre en place une action qui ne substitue en rien aux compétences des uns et des autres mais qui travaille sur le lien existant entre projet professionnel, projet social, potentialités du territoire et actions d’accompagnement existantes. Tout le travail effectué s’appuie sur la synergie dégagée par la convergence des actions existantes autour du projet de vie. Pour cela la Communauté de Communes a travaillé différents axes :

La connaissance du territoire et de ceux qui le composent : Connaissance de l’ensemble des structures travaillant sur le territoire et relevé des compétences absentes (d’où l’action d’implantation d’une coopérative d’activités et d’emploi en 2009 pour répondre à une lacune en terme de « test de viabilité » de nouvelles activités professionnelles) - Création de partenariats informels avec sollicitations et implications fortes des partenaires dans leur travail sur le territoire (diagnostics partagés avec les consulaires, prévisionnels gratuits avec les centres de gestion ou d’expertise comptable, …) - Recensement et contact des actifs indépendants du territoire : activités, projets, besoins, difficultés,… Plus de 530 contacts téléphoniques permirent de construire des actions en adéquation avec la réalité « du terrain » - Recensement à venir des logements et locaux vacants avec qualification de ces derniers. Cette action permettra de répondre plus rapidement aux demandes d’installations familiales et aux demandes de créateurs potentiels en recherche de locaux, sans oublier la possibilité offerte de pouvoir attirer de nouvelles activités qui complèteront l’offre économique et sociale. Cette action complète une politique du logement existante.

La sensibilisation à l’accueil : vouloir accueillir est, au départ, une démarche politique suite à une prise de conscience de l’évolution négative de la démographie locale, il est indispensable qu’elle devienne la démarche naturelle de chaque habitant : réunions dans chaque commune pour expliquer les risques à ne pas tenter d’agir pour enrayer cette évolution démographique, et pour présenter l’action mise en place et l’implication nécessaire de la population locale pour que cela fonctionne - Interventions régulières dans les médias pour présenter les nouveaux installés mais aussi pour expliquer là où en est l’action et les points qui freinent de nouvelles installations - Chaque nouvel installé est suivi, en plus du suivi technique du Lieu Unique d’Accueil, par un délégué à l’accueil qui s’est porté volontaire pour accompagner le nouvel installé et sa famille dans leur intégration sur le territoire.

L’accompagnement individuel et personnalisé : Création d’un livret d’accueil reprenant les informations indispensables à l’installation en Bocage Bourbonnais : moyens de garde existants, démarches administratives,… - Accueil et orientation des personnes souhaitant s’installer sur le territoire et maintien d’un contact régulier avec elles. L’objectif est que chacun se sente soutenu et entouré et que les abandons ne soient pas dus à une démobilisation des personnes devant la complexité de la création et le labyrinthe administratif.

 

résultats obtenus et ceux à venir,

A ce jour, le territoire voit sa courbe démographique s’inverser avec une augmentation du nombre d’habitants entre 2004 et 2008. Le Lieu Unique d’Accueil a accompagné 11 installations en 18 mois, permis à 8 personnes de devenir entrepreneurs salariés et 1 personne est devenue accueillante familiale. Plusieurs projets d’installation (8) sont en cours et la qualification des opportunités d’installation laisse envisager la venue de nouveaux habitants, porteurs de projets d’activités.

 

En quoi cette action est-elle remarquable ?

Cette démarche est exemplaire car elle se veut globale en intégrant le projet familial au projet professionnel, en actionnant des outils différents suivant le profil professionnel du nouvel habitant mais en tenant compte de ses objectifs sociaux, familiaux, associatifs.

 

Contact : Communauté de Communes en Bocage Bourbonnais -

Magalie BLANCHET, chargée de mission « accueil »   Tél. : 04 70 67 11 89

Trophée de l’Accueil - Mention Accompagnement territorial

 

Le Lieu Unique d’Accueil : un service communautaire dédié à l’accueil de nouvelles populations

 

Communauté de Communes en Bocage Bourbonnais (Allier – Auvergne)

 

Le diagnostic de territoire réalisé en 2004 a laissé apparaître, comme pour beaucoup de territoires ruraux : une baisse démographique, le vieillissement de la population, un non renouvellement des actifs indépendants, le départ des jeunes populations qui vont étudier sur les agglomérations, une perte du dynamisme économique et social du territoire.

Les élus communautaires, soucieux de l’avenir de leur territoire, ont souhaité mettre en place une action pour enrayer cette chute démographique et maintenir, voire développer, l’économie locale. Conscients que beaucoup d’actions et de moyens étaient déjà mis en œuvre, leur objectif n’était pas de vouloir nier l’existant mais, bien au contraire, de s’en servir pour créer une synergie territoriale.

 

les objectifs fixés,

Maintenir la population locale, attirer de nouveaux habitants et les accueillir, tel était l’objectif fixé par les élus communautaires suite au diagnostic de 2004. Fin 2006, les élus décidèrent de créer un Lieu Unique d’Accueil dont les missions ont été définies suite au recensement des actifs indépendants et à la rencontre des acteurs du territoire : élus municipaux et structures tant professionnelles que sociales (Chambre des Métiers, ASSEDIC, banques, OP HLM,…).

Les objectifs fixés répondaient à deux critères à savoir : maintenir le « bien vivre » en Bocage Bourbonnais en accompagnant, humainement, les « habitants locaux » dans la réalisation de leurs projets professionnels et sociaux mais aussi développer une politique d’accueil forte et cohérente.

 

l’action menée,

La communauté de Communes a souhaité mettre en place une action qui ne substitue en rien aux compétences des uns et des autres mais qui travaille sur le lien existant entre projet professionnel, projet social, potentialités du territoire et actions d’accompagnement existantes. Tout le travail effectué s’appuie sur la synergie dégagée par la convergence des actions existantes autour du projet de vie. Pour cela la Communauté de Communes a travaillé différents axes :

La connaissance du territoire et de ceux qui le composent : Connaissance de l’ensemble des structures travaillant sur le territoire et relevé des compétences absentes (d’où l’action d’implantation d’une coopérative d’activités et d’emploi en 2009 pour répondre à une lacune en terme de « test de viabilité » de nouvelles activités professionnelles) - Création de partenariats informels avec sollicitations et implications fortes des partenaires dans leur travail sur le territoire (diagnostics partagés avec les consulaires, prévisionnels gratuits avec les centres de gestion ou d’expertise comptable, …) - Recensement et contact des actifs indépendants du territoire : activités, projets, besoins, difficultés,… Plus de 530 contacts téléphoniques permirent de construire des actions en adéquation avec la réalité « du terrain » - Recensement à venir des logements et locaux vacants avec qualification de ces derniers. Cette action permettra de répondre plus rapidement aux demandes d’installations familiales et aux demandes de créateurs potentiels en recherche de locaux, sans oublier la possibilité offerte de pouvoir attirer de nouvelles activités qui complèteront l’offre économique et sociale. Cette action complète une politique du logement existante.

La sensibilisation à l’accueil : vouloir accueillir est, au départ, une démarche politique suite à une prise de conscience de l’évolution négative de la démographie locale, il est indispensable qu’elle devienne la démarche naturelle de chaque habitant : réunions dans chaque commune pour expliquer les risques à ne pas tenter d’agir pour enrayer cette évolution démographique, et pour présenter l’action mise en place et l’implication nécessaire de la population locale pour que cela fonctionne - Interventions régulières dans les médias pour présenter les nouveaux installés mais aussi pour expliquer là où en est l’action et les points qui freinent de nouvelles installations - Chaque nouvel installé est suivi, en plus du suivi technique du Lieu Unique d’Accueil, par un délégué à l’accueil qui s’est porté volontaire pour accompagner le nouvel installé et sa famille dans leur intégration sur le territoire.

L’accompagnement individuel et personnalisé : Création d’un livret d’accueil reprenant les informations indispensables à l’installation en Bocage Bourbonnais : moyens de garde existants, démarches administratives,… - Accueil et orientation des personnes souhaitant s’installer sur le territoire et maintien d’un contact régulier avec elles. L’objectif est que chacun se sente soutenu et entouré et que les abandons ne soient pas dus à une démobilisation des personnes devant la complexité de la création et le labyrinthe administratif.

 

résultats obtenus et ceux à venir,

A ce jour, le territoire voit sa courbe démographique s’inverser avec une augmentation du nombre d’habitants entre 2004 et 2008. Le Lieu Unique d’Accueil a accompagné 11 installations en 18 mois, permis à 8 personnes de devenir entrepreneurs salariés et 1 personne est devenue accueillante familiale. Plusieurs projets d’installation (8) sont en cours et la qualification des opportunités d’installation laisse envisager la venue de nouveaux habitants, porteurs de projets d’activités.

 

En quoi cette action est-elle remarquable ?

Cette démarche est exemplaire car elle se veut globale en intégrant le projet familial au projet professionnel, en actionnant des outils différents suivant le profil professionnel du nouvel habitant mais en tenant compte de ses objectifs sociaux, familiaux, associatifs.

 

Contact : Communauté de Communes en Bocage Bourbonnais - Magalie BLANCHET, chargée de mission « accueil »

               Tél. : 04 70 67 11 89

Repost 0
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 09:54
Vous voulez changer de vie et partir vous installer à la campagne ?
Vous souhaitez accueillir de nouveaux habitants sur votre territoire ?














Les territoires sont de plus en plus nombreux à souhaiter accueillir de nouveaux habitants et accompagner l’accueil de nouvelles populations sur les espaces ruraux mais ne savent pas toujours comment se faire connaître, où et comment présenter leurs offres et leurs potentialités. De même, de nombreux citadins attirés par la campagne ne savent pas souvent ce qu’ils peuvent y faire, comment s’y prendre, où aller, à qui s’adresser.








Projets en Campagne réunit territoires et organismes conseils

 et vous permet de les rencontrer pendant deux journées.

La manifestation permet aux territoires ruraux venus de toute la France et aux organismes conseils, dont la mission est d’accompagner les candidats dans la construction de leur projet, de rencontrer de nombreux visiteurs. Sur plus de 5000m² d’exposition, cette foire nationale permet aux visiteurs de trouver des offres et des opportunités d’installation, des informations pratiques, des conseils et témoignages pour avancer dans leur projet d’installation. Née en 2001, cette manifestation nationale se déroule tous les 2 ans à Limoges, pendant deux journées au mois de juin. Chaque édition a accueilli entre 3 000 et 3 500 visiteurs, en provenance de toute la France et de plusieurs pays européens, et en 2007, plus de 130 exposants (territoires et organismes conseils) étaient présents pour informer, conseiller et échanger avec les visiteurs.


 




Projets en Campagne 2009 en bref


- Trois espaces pour Rencontrer des Territoires, Bénéficier de conseils, Découvrir des initiatives et trouver des emplois qui permettent de s'informer, se documenter, partager et avancer dans son projet d'installation.
- Des ateliers-débats proposant témoignages de personnes installées, conseils assurés par des professionnels issus d’organismes d’accompagnement publics et privés et par des territoires et des mini-conférences en lien avec les quatre zooms de l’espace Initiatives et Emplois.
- A l’occasion de Projets en campagne, 5ème Foire Nationale, les 26 et 27 juin à Limoges, seront attribués les Trophées de l’Accueil  et le Grand prix Martine Mauléon du Territoire d’Accueil.

Soyez candidats aux Trophés :
Ces Trophées et ce Grand Prix seront décernés par un jury de journalistes nationaux afin de distinguer, valoriser et promouvoir des territoires ruraux, des associations, des structures coopératives engagés dans des actions en cours ou réalisées en vue d’accueillir de nouveaux habitants dans un souci de développement de leur territoire.
Le choix de ces lauréats se fera sur la base des critères suivants :
- l’originalité de la démarche d’accueil mise en œuvre,
- la dynamique suscitée,
- les résultats obtenus,
Le calendrier du concours est le suivant :
- 9 mars - 22 mai: candidatures
- 29 mai: clôture des votes du jury
- 8 juin: délibération du jury et information aux lauréats
- 26, 27 juin: remise des Trophées pendant la manifestation (présence souhaitée des lauréats)

Découvrez les Trophées de l’Accueil http://www.projetsencampagne.com/?q=node/35  !
Venez proposer une initiative d’un territoire ou d’une structure qui vous semble remarquable et qui pourrait être récompensée par le jury de journalistes nationaux !


Participez à la foire via le site www.projetsencampagne.com  <http://www.projetsencampagne.com>
Le site de Projets en Campagne vous permet de :
- Vous inscrire comme exposant ou vous préinscrire comme visiteur,
- Découvrir le nouvel espace Initiatives et Emplois et les 4 zooms thématiques (métiers de la santé, télétravail, éco-construction, économie et emplois solidaires)
- Redécouvrir la vocation des deux autres espaces (Territoires   et Conseils  )
- Connaître les ateliers-débats  prévus et toutes les informations pratiques
- Se préparer à venir à Projets en Campagne comme exposant ou comme visiteur
Mais il vous permet également de :
- Déposer une offre d’activité  (création-reprise d’un commerce, emploi, formation…) en lien avec les 4 secteurs professionnels des zooms ou déposer votre offre généraliste / votre recherche de partenaire pour construire votre projet.
- Participer à un espace consacré à Projets en Campagne sur le forum : tout connaître sur les covoiturages organisés, les attentes des exposants, partager votre projet, poser toutes vos questions sur l’organisation ou le programme de la 5ème foire nationale
- Découvrir les Trophées de l’Accueil



Repost 0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 08:59
Le Collectif Ville Campagne fête ses 10 ans !!!…

En 1997, 17 structures (associations, collectivités territoriales, médias…), impliquées dans l’appui aux porteurs de projets en milieu rural et dans le développement local, ont décidé de mettre en place un lieu de réflexion et d’action autour des migrations ville campagne. Le Collectif Ville Campagne est né de l’envie de faire se rapprocher deux mouvements : d’une part la volonté croissante d’individus souhaitant s’installer à la campagne, et d’autre part, des territoires constatant ou recherchant un apport de population nouvelle.

Deux ans plus tard en 1999, le Collectif Ville Campagne se structure en association, afin de répondre à la demande et aux besoins croissants des « candidats à l’installation », des territoires et des pouvoirs publics. En effet, ce mouvement migratoire qui représente une tendance lourde, confirmée par les derniers recensements, est à l’origine d’une véritable recomposition du milieu rural. Cette mutation des campagnes soulève des enjeux en terme d’aménagement du territoire, mais aussi des enjeux économiques, sociaux, culturels et environnementaux.
Le CVC fête ses 10 ans aujourd'hui 24 mars, de 14 à 21 heures
à  la Cité Internationale Universitaire de Paris, salle Gulbenkian
avec 2 tables rondes sur les étapes de l'association et les persêctices :
- de l'idée d'accueil aux politiques d'accuei
- de l'accueil à l'attractivité des territoires

et tout cela se termine en trinquant, bien évidemment

Le Collectif Ville Campagne rassemble aujourd’hui 21 membres, tous acteurs de l’installation et du développement de projets en milieu rural : La chaine Demain, le magazine Village, la Région Limousin, le CNASEA, le DESS « Aménagement, animation et développement local »de Jussieu, l’Agence pour la création d’Entreprise (APCE), l’Assemblée permanente des chambres de métiers (APCM), le réseau des boutiques de gestion, la FN CIVAM, la Fédération nationale des foyers ruraux (FNFR), le GREP, l’ENITAC de Clermont Ferrand, Habitat et Développement, la Fondation Raoul Follereau, les sites de proximité Rhône-Alpes, ARDT Auvergne, l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA), Créer et Vivre en Massif central, France Terre d’Asile, la Région Basse - Normandie, le Conseil Général des Côtes d’Armor.
Le CVC a une équipe salariée de 5 personnes.



CVC organise Activités & Rencontres : Au travers de sessions d’information, de permanences téléphoniques, l’organisation de séminaires, la réalisation d’études et bien d’autres actions, le Collectif Ville Campagne conjugue les compétences de ses membres pour orienter au mieux les porteurs de projets et accompagner les territoires ruraux dans leurs démarches d’accueil.
Le CVC est à l'origine et co-organise des événements, tels que
- Projets en Campagne, plus connue sous le nom de Foire nationale à l’installation en milieu rural : www.projetsencampagne.com

- L’Université européenne de l’accueil de nouvelles populations  :  www.accueil-populations.com
- Campagnes en Mouvement pour les acteurs de l’installation en milieu rural .



Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 23:27


Les Urbanophiles

Des petits films qui vous mettent en avant les avatars de la vie quotidienne en ville : c'est amusant et convainquant...
C'est les vacances, on peut bien se payer unbe petite récréation.
Depuis mai 2008, quatre nouveaux films sont diffusés sur le web. Cette fois, nos Urbanophiles visent clairement le cadre urbain. A travers ces parodies, ils vous invitent à découvrir ces petits moments de bonheur qui éclairent le quotidien du cadre qui travaille dans une grande ville : comment accéder à son bureau en toute simplicité ; grand moment de solitude autour de la machine à café ; un bon coup de stress vaut mieux qu’un footing en forêt ; convivialité et gastronomie garantie pour le déjeuner. Suivez leurs nouvelles aventures sur le site des Urbanophiles Vous retrouverez aussi les nouveaux films avec les commentaires d’un bloggeur sur : les Urbanophiles 2008

Depuis son lancement en avril 2007, la campagne des Urbanophiles a remporté de nombreux prix de la profession : Meilleure initiative multimédia par CB News (septembre 2007), Cristal du marketing viral et Cyber grand cristal France au festival de la publicité de Méribel ; Coup de cœur du jury au 19e grand prix Cap Com (décembre 2007) ; Meilleur site événementiel par le Club des Directeurs Artistiques (avril 2008) et tout dernièrement, remis par le magazine Stratégies, le 1er prix dans la Catégorie Films Viraux et le 1er prix dans la Catégorie Organismes professionnels, syndicats, associations.

Et comme un succès peut en cacher un autre, il faut noter, comme effet direct de cette campagne, la fréquentation en hausse du site www.auvergnebienvenue.com qui enregistre depuis début 2008 pas moins de 153 000 visiteurs. Sur cette lancée, à périodes égales, nous terminerons donc en 2008 avec 300 OOO visiteurs soit 60 000 de plus que l’année dernière. Et en prime, parmi ces internautes, près de 80% sont nouveaux, c’est à dire de potentiels nouveaux arrivants !

info publiée le 29 juin 2008 sur le site Auvergne http://www.auvergnepro.fr/

dans le cadre de la démarche d'accueil de nouvelles populations de la région Auvergne

Le plus important, c'est que ça vous parle, que ça vous amuse...

Repost 0
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 10:09

Accueil de nouvelles populations

Retour sur les 2ndes universités de l’accueil de nouvelles populations

Pari tenu : Nous étions au total plus de 1 000 personnes les 18, 19 et 20 juin derniers à la Grande Hall ! Entre conférences, ateliers et rencontres diverses nous nous sommes écoutés, nous avons échangé, débattu, émis des propositions… le tout dans une ambiance conviviale. Catherine de Wenden, Guillaume Erner, le géographe Jean-Christophe Victor ou le sociologue Dominique Wolton et bien d’autres encore nous ont permis d’élargir notre connaissance du monde de la communication en partageant leurs visions réciproques. Sur la base de l’ensemble des productions, nous allons maintenant rassembler toutes les idées, les propositions. Gros travail de synthèse en perspective !

Vous retrouverez bientôt l’intégralité des échanges dans les actes disponibles sur ttp://www.auvergnepro.fr/.

A suivre donc…Pour plus d’info, contacter Stéphanie Frobert ou Gérard Lombardi


BIPLAN était  à ces 2ndes universités :
Odile Plan animait les ateliers "Faciliter le vivre ensemble", dans la série « Etrangers d’ici et d’ailleurs, du faire venir au vivre ensemble »
BIPLAN a fort apprécié les interventions et repéré des tas d'initiatives intéressantes .


Pour vous mettre en appètit, BIPLAN vous recommande d'aller visionner l'émisson  remarquable :
    LES DESSOUS DES CARTES - MIGRATIONS
    MIGRATIONS : LES FAUSSES MENACES
Réalisateur : Alain Jomier, Producteur : ARTE France
Auteur : Jean-Christophe Victor, Virginie Raisson, géographes au LEPAC
L'analyse de l'évolution de la démographie mondiale nous conduit à regarder différemment les questions d'immigration, et peut-être à ne pas placer le risque là où il ne se trouve pas.
émission chargeable sur le site : http://www.artevod.com/programDetails.do?emissionId=2395
        C'est tout simplement limpide et génial....Ceux qui ne l'ont pas vu ont raté quelque chose !!!



Repost 0
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 16:22

 "Partir vivre à la campagne",
une session d’information du Collectif  Ville Campagne,
le 13 juin 2008 de 13h30 à 18h00 à Paris - 103-105, rue de Tolbiac.

Vous avez un désir, une idée d’installation à la campagne ?
Tous les deux mois, le Collectif Ville Campagne organise des demi-journées d’information pour les personnes qui, comme vous, en sont au début de leur projet.
L’objectif de ces sessions est de vous apporter un premier niveau d’information afin de vous éclairer dans vos démarches.


Programme de la demi-journée :

13h30 : Accueil des participants, remise d’un dossier "boîte à outils" de l’installation en milieu rural.
14h00 : Organisation administrative et politique du territoire, Questions préalables à l’installation en milieu rural
14h20 : Travail en ateliers sur les projets des participants, avec une répartition par groupes en fonction de la nature de    la démarche, du secteur d’activité visé, etc.
16h30 : Pause
16h45 : Présentation d’un territoire rural avec le témoignage d’agents de développement et/ou d’élus ruraux
17h30 : Réponse aux questions
17h55 : Evaluation de la demi-journée


Tarifs : 14€ - gratuit pour les demandeurs d’emploi sur présentation d’un justificatif (Notification ASSEDIC).
Inscriptions : pour participer à la prochaine session, il vous suffit de télécharger le bulletin  sur le site
du CVC : http://www.projetsencampagne.com/article.php3?id_article=42, et de le retourner  à : collectifvc@wanadoo.fr

Plus d’infos auprès du Collectif Ville Campagne au  :
05 55 70 47 00. e.mail : collectifvc@wanadoo.fr
Repost 0
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 10:59
Rappel : secondes universités de l'accueil à Clermont-Ferrand

La seconde édition de l'Université Européenne de l'accueil, du 18 au 20 juin, à Clermont-Ferrand est centrée sur le thème « quelles communications pour quel accueil ? ».
Les travaux vont s'ordonner autour de deux axes : 

- Les flux migratoires : quelles sont les grandes tendances et les évolutions qui expliquent aujourd'hui les modifications migratoires ? Quels sont les facteurs qui les incidentent et qui les accélèrent ? 

- Les stratégies de communication pour attirer et capter ces flux : quels sont les facteurs qui conduisent une collectivité à chercher à attirer de nouvelles populations ? Quels moyens de communication sont utilisés ? Quels résultats sont obtenus et quelle évaluation en est faite ?

Les participants pourront suivre les conférences de plusieurs experts ( Dominique Wolton, Jean-Christophe Victor etc.) ainsi que des ateliers où tous les thèmes de l'université seront passés au crible.
La Suède qui met en oeuvre une stratégie "d'immigration sélective" pour peupler ses campagnes sera le grand témoin de l'université.

Relance faite par ETD dans sa newsletter du 6 juin
: http://www.projetdeterritoire.com/spip/article.php3?id_article=3067
En savoir plus :
Inscription et programme détaillés sur le site : http://www.accueil-populations.com
Repost 0
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 16:42
L'accueil des candidats à l'installation :
axe principal de la politique du Pays de Langres


De 2003 à 2006, le Pays de Langres (52) a expérimenté une démarche d'accueil de nouvelles populations qui mobilise les principaux acteurs du territoire : chambres consulaires, Adasea, boutique de gestion, etc. Cette démarche consiste, entre autres, à accompagner les candidats à l'installation.

En deux décennies, de 1980 à 1999, le Pays de Langres (165 communes, douze communautés de communes et 48.000 habitants aujourd'hui) s'est vidé de près d'un dixième de sa population.
En 2003, la charte du pays s'est fixé l'objectif, pour 2013, "d'enrayer le déclin démographique et de renforcer l'attractivité du territoire".
De 2003 à 2006, la commission "Accueil de populations et d'activités", issue du conseil de développement local du Pays de Langres a expérimenté une démarche d'accueil de nouvelles populations. Cette commission a créé, en son sein, un "comité de suivi des candidats à l'installation", en partenariat avec le Pays de Chaumont, composé de partenaires techniques et territoriaux (l'association départementale pour l'aménagement des structures des exploitations agricoles "Adasea", la boutique de gestion 52, la chambre de métiers et de l'artisanat, la chambre de commerce et d'industrie, Gîtes de France/Clé vacances, le Pays de Langres et le Pays de Chaumont) qui se réunit tous les deux mois.

Un outil informatisé de suivi des candidats à l'installation :
Les techniciens de ce comité s'appuient sur un outil informatisé de gestion du suivi des candidats à l'installation depuis 2006. Tous les éléments qui constituent le projet du candidat y sont notifiés. Chacun des partenaires peut y accéder facilement et peut suivre tel ou tel projet en temps réel. Selon la nature de leur projet, les candidats sont mis en contact avec un des techniciens qui devient son référent technique et/ou territorial et qui l'accompagne tout au long de la mise en œuvre de son projet.
La commission s'est également donné pour missions d'assurer la promotion de cette démarche à travers des communications dans la presse et le site internet du pays qui comporte un volet "accueil en Pays de Langres" (www.pays-langres.fr), et de prospecter des candidats à l'installation grâce notamment à la participation au salon "Projets en campagne" qui se tient tous les deux ans à Limoges, avec le CVC.

Quarante projets en cours d'accompagnement

Cette démarche d'accueil commence à porter ses fruits. Depuis janvier 2006, une trentaine d'installations ont été conduites (reprise d'un restaurant, création d'une activité de prestation touristique autour de la randonnée avec des ânes, création d'une activité autour de la production d'escargots, etc.), avec un niveau d'accompagnement différent par le comité de suivi qui s'occupe aujourd'hui d'une quarantaine de projets. Parallèlement, le pays connaît une évolution démographique encourageante : le déclin démographique qui était de -8% entre 1980 et 1999, a atteint -1,15% entre 1999 et 2007. Pour la première fois depuis 30 ans, le solde migratoire s'approche de zéro, même si le solde naturel, compte tenu du départ de jeunes actifs, est devenu négatif.

"Du projet à l'installation, il faut compter deux ans"
"Les résultats de cette politique d'accueil portent sur des quantités relativement faibles note Sophie Sidibé, chargée de mission accueil et emploi au pays. Mais il faut prendre en compte d'autres indicateurs qualitatifs, par exemple la capacité à rassembler les techniciens de divers organismes autour d'une table, favorisant une meilleure connaissance du travail des uns et des autres et une meilleure collaboration. Cette mobilisation est essentielle pour aller plus loin. Par ailleurs, il faut prendre en compte le facteur temps qui est l'un des paramètres difficile à maîtriser : du projet à l'installation, il faut compter deux ans, notamment parce que l'accompagnement se fait le plus souvent à distance. Notre problème est aussi celui des moyens. La première étape de cette démarche d'accueil a été financée sur les deniers du pays sur la base d'un budget annuel allant de 2.500 euros à 5.000 euros. Cette expérimentation aura permis de positionner l'accueil et le maintien de populations et d'activités, comme stratégie pour la seconde période (2007-2013) de mise en œuvre de la charte. Pour le nouveau programme d'actions, nous sollicitons des financements auprès de l'Etat dans le cadre de l'appel à projet "mise en œuvre du volet territorial du contrat de projet Etat-région 2007-2013, de la région dans le cadre des contrats de pays et de l'Europe dans le cadre de son appel à projet Leader."

Développer une culture de l'accueil en trois axes
Le nouveau programme d'actions est entièrement dédié à l'accueil et au maintien de populations et court jusqu'en 2013. Les trois axes de travail fixés pour construire une politique globale d'accueil sont expliqués par Sophie Sidibé : "- Le premier est de mieux connaître et renforcer l'offre existante du territoire. Les offres d'activités économiques sont répertoriées par les chambres consulaires ou l'Adasea. En revanche, nous devons faire davantage de recherches sur les offres d'espaces (logements, locaux professionnels, foncier etc.) et de services par exemple. Nous devons travailler pour cela au plus près des communautés de communes et des communes.
- Le second est de promouvoir l'offre d'accueil en développant une stratégie de communication vers l'extérieur, en ciblant davantage les publics, par exemple les personnes qui sont originaires du pays et qui vivent dans les centres urbains proches (Dijon), mais aussi les résidents secondaires.
- Enfin, nous souhaitons mieux accompagner la personne dans l'adéquation individu/projet de vie/territoire et son intégration au niveau local. Ce dernier point peut être en partie résolu par le développement d'une culture de l'accueil s'appuyant notamment sur les associations qui ont cette capacité de mobilisation locale. C'est important. Si la population n'est pas convaincue de la nécessité d'une démarche d'accueil, si elle n'a pas confiance en son territoire, cela peut porter préjudice à l'arrivée de nouveaux habitants et à la pérennité de leur installation. Pour cela, il faut notamment recréer du lien social et réactiver les réseaux et les lieux de rencontres en milieu rural."

Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis.

Contact: Pays de Langres
10, rue Cardinal Morlot, 52200 Langres
Tel : 03 25 88 04 04
Sidibé Sophie, Chargée de mission accueil et emploi
sidibe-paysdelangres@orange.fr

L'idée a fait du chemin, depuis le premier "Projet en campagne " !!!!
Voilà un bel exemplepour Clermont-Ferrand le 18 juin...


Publié le mercredi 28 mai 2008 par Mairie Conseil http://www.localtis.fr/servlet/ContentServer?pagename=Mairie-conseils%2Fexperience%2FExperience&cid=1210739400823

Repost 0
22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 09:57
2ème Université Européenne de l'accueil
(de nouvelles populations)


Les 18, 19 & 20 juin 2008

à la Grande Halle d'Auvergne à Clermont-Ferrand

    Bienvenue !
                  Welcome!


En réunissant en un seul lieu, politiques, techniciens, universitaires et communicants, l'Université abordera toute l'actualité liée aux politiques d'accueil de nouvelles populations, autour de la question "Quelles communications pour quel accueil ?". L'occasion d'échanger opinions, réflexions et bonnes pratiques en visant la qualité et la pertinence des débats et conférences plus que l'exhaustivité.

A travers les conférences, les débats et les ateliers,
plusieurs thématiques seront abordées :

Les flux migratoires : quelles sont les grandes tendances et les évolutions des dynamiques migratoires en France et à l'échelle européenne ? Explications et présentation des facteurs contribuant au mouvement des populations.

Stratégie de communication : pourquoi et comment les territoires s'engagent dans des campagnes de communication visant à les rendre attractifs ? Inventaire des moyens, stratégies, outils d'évaluation, résultats.

Les nouveaux outils de communication : le Web 2.0 et bientôt 3.0. Avec les nouvelles technologies et l'impressionnant développement du web, impossible d'échapper à l'afflux d'information et à l'accroissement de l'interactivité. Aujourd'hui, chacun peut participer à la construction de l'image de son territoire. Comment les collectivités s'adaptent-elles à cette évolution ? Décryptage et illustration.

Les politiques d'accueil à l'échelle européenne : la libre circulation des hommes au sein de l'Europe crée de nouvelles dynamiques pour les territoires. Comment intègrent-ils cette nouvelle donne ? Y'a-t-il complémentarité ou concurrence entre les régions européennes ? Comment "l'étranger" s'insère-t-il dans le tissu local ? Allons voir ce qui se fait ailleurs, en Suède, en Espagne ou en Irlande !

Venez participer aux grands débats animés par des intervenants reconnus dans leur métier !

Sept bonnes raisons de participer à l'Université 2008 :
0.    Etre au courant de l'actualité française et européenne du développement territorial
0.    Approfondir un aspect stratégique de l'accueil de nouvelles populations : l'utilisation de la communication
0.    Echanger et partager des expériences en ateliers où les témoignages et les débats vous donneront matière à agir
0.    Questionner les sociologues et les démographes, les communicants et les professionnels du développement territorial lors des débats et des conférences
0.    Connaître l'avis des politiques face aux grands débats de l'accueil
0.    Découvrir les initiatives originales d'autres régions ou d'autres pays
profiter d'une ambiance conviviale pour nouer de nouvelles relations professionnelles

Découvrez tout le programme
et inscrivez-vous dès aujourd’hui www.accueil-populations.com
Télécharger le programme détaillé
Éditer l’affichette de l’Université
Inscrivez-vous pour recevoir les newsletters et regarder les vidéos de l'Université


Repost 0