Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 10:20

La réalisation du premier parc de 14 éoliennes dans le Var est bloquée par un veto du ministère de la Défense, les installations prévues sur une base militaire risquant d'entraver les vols d'entraînement des hélicoptères, ont annoncé ce 7 décembre des élus au cours d'une conférence de presse à Paris.

"Les 14 éoliennes placées sur deux lignes occuperont 0,03% de la zone militaire R95A", a souligné Bernard de Boisgelin, président de la société d'économie mixte Eoliennes des Pallières (SAEML). "Si l'on tient compte d'un espace tampon de 100m autour de ces éoliennes, la surface d'exclusion représenterait 70 hectares sur un total de 252.000 ha de la zone militaire", a-t-il ajouté. Selon lui, "les deux activités, militaire et production d'énergie éolienne, ne sont pas incompatibles, car il reste encore beaucoup de terrains sur le plateau des Pallières où l'armée pourrait repositionner sa base d'entraînement".
Le projet lancé en 2009 se heurte actuellement au refus d'accorder un permis de construire après la demande déposée en 2010 par la SAEML, une entité publique-privée créée pour l'occasion et regroupant la communauté de communes Provence d'Argens en Verdon (CCPAV) et la Compagnie nationale du Rhône"A l'exception de l'armée, tous les services de l'Etat consultés, des architectes des bâtiments de France à la direction de l'aviation civile, ainsi que la population, ont donné un avis favorable", selon Bernard de Boisgelin. Les ministères de l'Ecologie et de l'Energie ont également apporté leur soutien, a-t-il indiqué.
Le préfet du Var dispose d'un délai allant jusqu'au 22 décembre pour prendre une décision après son "refus tacite" du projet, selon les élus. "Nous avons demandé il y a une quinzaine de jours une réunion interministérielle avec l'Ecologie et la Défense sous l'arbitrage du Premier ministre", a indiqué Josette Pons, députée UMP du Var, "sans réponse pour l'instant". Le Var ne produit actuellement que 10% de l'énergie consommée dans le département. Avec les 85 millions de kWh par an que pourraient fournir les 14 éoliennes, il serait possible d'alimenter 25.000 foyers dans la région, ont assuré les élus locaux. Initialement le projet portait sur 25 éoliennes. Il a été revu à 14 afin de réduire l'impact environnemental et son emprise sur le paysage, selon Bernard de Boisgelin. Les études techniques menées sur l'orientation et la puissance des vents sur la zone choisie ont permis de calculer une rentabilité maximale. S'il fallait déplacer les pylônes, la rentabilité ne serait plus assurée et cela entraînerait d'autres nuisances, selon lui.
En cas de refus du permis de construire, les initiateurs du projet sont prêts à aller devant le tribunal administratif. "Mais la procédure peut alors prendre encore deux ou trois ans", a souligné Matthieu Van Haesebrock, directeur du développement des énergies à la Compagnie nationale du Rhône.

Source AFP, publié le mercredi 7 décembre 2011 par localtis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250262867446&cid=1250262866513

Partager cet article

Repost 0

commentaires