Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 09:41

L’implantation par Emmaüs en 2010 d’une plateforme de valorisation des déchets textiles sous forme de société coopérative d’intérêt collectif (Scic) a reçu un franc appui des collectivités territoriales, particulièrement la communauté de communes du Pays d’Olmes. Ce projet issu de la communauté Emmaüs a permis la requalification d’une friche industrielle en plein centre-ville et l’embauche de plus de vingt chômeurs.

Le projet de cette Scic de récupération de textile remonte à fin 2008 lorsqu’un appel à projets national pour la création de plateformes de valorisation de déchets textiles est lancé (lire encadré ci-dessous). Prenant appui sur des relations de confiance exceptionnelles avec les collectivités locales du Pays d’Olmes (21 communes, 16.500 habitants), Emmaüs propose d’implanter l’une de ses plateformes sur la commune de Lavelanet. Cette proposition est en phase avec le projet de territoire de la communauté de communes d’Olmes qui veut revivifier le bassin économique, notamment en revalorisant la filière textile sinistrée.

    Le mûrissement du projet

Reste à vérifier la faisabilité économique de la proposition. Emmaüs s’appuie alors sur l’expertise de son partenaire le Relais, spécialisée dans la commercialisation des textiles usagés, afin de présenter aux partenaires locaux la méthodologie pour faire aboutir un tel projet. A cet effet, un voyage d’études avec les responsables de la communauté de communes est organisé pour visiter l’une des cinq plateformes françaises en fonctionnement en Bretagne. Ensuite, pendant un an, les études sont affinées, notamment les sources d’approvisionnement en matière première. Les porteurs du projet évaluent à 1.500 tonnes par an le volume de textiles usagé qui doit être récupéré sur six départements. Pour cela, ils s’assurent entre autres auprès du réseau Emmaüs, du Secours catholique, etc. de la possibilité de capter les textiles sur la zone de chalandise du projet.

     La communauté de communes joue son rôle de facilitateur

En décembre 2009, Emmaüs crée Vertex, société coopérative d’intérêt collectif, et recrute pour diriger la structure une ancienne cadre bancaire, aguerrie aux principes économiques de base. Parallèlement, la communauté de communes joue son rôle de facilitateur : d’abord en mettant en relation Vertex avec les propriétaires d’un bâtiment pouvant abriter l’activité ; ensuite, en mettant à disposition, pour le démarrage, les moyens logistiques de la Communauté de communes (bureaux, locaux, etc.). Par ailleurs, une fois l’enveloppe globale du projet arrêtée (310.000 euros), les demandes d’aides de Vertex sont formulées avec le concours de la communauté de communes : l’un sur l’investissement immobilier pour 50.000 euros sur 140.000 euros (région, Europe, conseil général et communauté de communes du Pays d’Olmes) ; l’autre sur le financement de l’outil de production pour 37.000 euros sur 170.000 euros (région, conseil général).

     Un bilan globalement positif

L’élu reconnaît que plusieurs difficultés ont compliqué le cheminement du projet, dont le choix juridique de la Scic, structure mal connue. Il a fallu aussi manœuvrer sur le terrain complexe des dispositifs de subvention sur lequel la communauté de communes avait d’indispensables compétences. Reste que le bilan demeure positif. En 2011, Vertex emploie 24 salariés (dont 18 en CDD d’insertion) et a dépassé ses prévisions de tonnage avec 1.900 tonnes : "Sur un territoire très fortement fragilisé par les fermetures de ses entreprises textiles, nous avons vu dans ce projet une opportunité d’offrir à une partie de notre population une chance de retrouver localement du travail, constate Marc Sanchez, le président de la communauté de communes. De plus, sans l’installation de Vertex sur 4.000 m2, la requalification d’une friche industrielle de 9.000 m2 en milieu urbain n’aurait pas vu le jour."

Michel Léon / Textes & chapos,  publié le lundi 26 mars 2012

dans la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

http://www.localtis.fr/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250263355742

Le principe de l’éco-contribution dans le textile

En lançant l’éco-contribution (ECO-TLC), collectée auprès des industriels qui mettent des textiles neufs sur le marché et reversée aux opérateurs de tri, entreprises classiques et d’économie sociale et solidaire, le législateur a pérennisé le principe de cette filière au travers de plateformes de revalorisation et l’a rendu viable : pour chaque tonne de textile valorisée, l’éco-organisme TLC verse une éco-contribution de 69 € à la plateforme. La France produit 700.000 tonnes de textiles usagés par an dont 20% seulement sont valorisées, et les trois quarts des 3.000 salariés de la filière sont des personnes issues de l’insertion par l’activité économique.

Contacts

Communauté de communes du Pays d'Olmes, 32 rue Jean Jaurès, 09300 Lavelanet, tél. : 05 61 04 44 30
Nombre de communes : 21
Nombre d'habitants : 16500

Sanchez Marc, Président

Sanchez Stéphane, Service économique, s.eco@paysdolmes.org

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires