Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 09:12

Afin de préserver ses terres agricoles et d'installer de nouveaux habitants sur son territoire, la municipalité de Beaumont, en Ardèche, a décidé de louer des terres à un porteur de projet, via une ferme communale.

Sur ce le territoire fortement touristique qui accueille de nombreuses résidences secondaires, cela fait maintenant 16 ans que l'équipe municipale de Beaumont (225 habitants) et son maire, Pascal Waldschmidt, s'emploient à préserver les espaces agricoles pour limiter la pression foncière et faire venir de nouvelles populations. Depuis 2001, dans le cadre de la procédure des biens laissés vacants, la municipalité a acquis une quarantaine d'hectares qu’elle a préemptés, puis achetés et rétrocédés par la Safer. La plupart des terres (25 ha) ont été utilisées pour les projets communaux et vendues à des agriculteurs déjà installés pour conforter leur activité.

   Bail rural, soutien d’un comité technique et prêt 'commodo"

Restaient 7 hectares d'un seul tenant situés sur une ancienne ferme, comprenant des bâtiments de pierres en ruine, abandonnés depuis les années 30. Plutôt que de la revendre et de perdre ainsi la maîtrise du bien, ou de procéder à une remise en état trop onéreuse (estimée à 700.000 euros), la municipalité a décidé de louer l'ensemble en l'état, via un bail rural. Un appel à candidatures, lancé en 2008, permet de trouver un porteur de projet parmi 31 dossiers, sur la base de différents critères : vocation agricole et faisabilité du projet, compétences... Le lauréat intègre aussitôt un comité technique créé dans le même temps, et composé de techniciens de la chambre d'Agriculture, du Pays d'Ardèche méridionale et du Parc naturel régional des Monts d'Ardèche. Afin qu'il puisse rapidement commencer à travailler les terrains, la municipalité lui propose un prêt "commodo" (prêt gratuit des terres) et organise deux journées collectives de nettoyage et de défrichage en impliquant les habitants. "C'est une façon conviviale d'accueillir les nouveaux habitants", explique le maire.

    Bail rural pour au moins dix ans

Suite à une étude juridique menée par une association spécialisée dans l’accès au droit en milieu rural (le Comité d'action juridique), un bail rural est établi en 2009 avec le futur agriculteur. Une clause lui permettra, s'il le souhaite, de racheter la ferme dix ans plus tard, à un prix qui prendra en compte les frais investis par la commune (1). Le montant de la location des terres, au départ symbolique (70 euros/an), a été récemment revu à la hausse (200 euros/mois). La construction du bâtiment d'élevage s’est faite dans le cadre du Contrat de Pays avec la région : les 93.000 euros (HT) ont pu être financés à hauteur de 80% (30% Région, 50% Département), la commune prenant en charge les 20% restants.
Un montage similaire devait permettre la construction de l'habitation principale. En attendant, la famille de l’éleveur continue de vivre dans le chalet monté par ce dernier, qui a pu commencer son activité d'élevage de porcs et prépare sa demande de dotation jeunes agriculteurs. La commune, de son côté a entre temps, aménagé une piste d'accès (via des fonds départementaux), amené l'eau (le réseau était proche) et demandé le rétablissement de l'électricité.

Lucile Vilboux / Acteur Rural, mardi 29 mai 2012 dans la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

http://www.localtis.fr/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250263662516

(1) : La commune revendra les terres à son prix d'achat (8.000 euros), un prix très inférieur au marché. Seront éventuellement ajoutés d'autres investissements futurs.

 

Contacts : Commune de Beaumont, Le Village, 07110 Beaumont , tél. : 04 75 39 58 25
mairie.beaumont07110@orange.fr ; Waldschmitdt Pascal, Maire
Nombre d'habitants : 225, 

Partager cet article

Repost 0

commentaires