Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 10:14

Le garage solidaire de Carhaix est un chantier d’insertion dont la clientèle est exclusivement bénéficiaire des minima sociaux. Ouvert en 2007, cet atelier ne remet pas que les voitures sur la route. Il contribue aussi au retour à l’emploi non seulement de ses mécaniciens mais aussi de ses clients…

Pendant l’année 2011, le garage solidaire de Carhaix a réparé 600 véhicules de bénéficiaires de minima sociaux - sa seule clientèle - à des tarifs économiques et abordables. Il leur a aussi vendu 80 voitures remises en état et loué 4.000 journées de véhicules à 5 euros. En tant que chantier d’insertion, l’atelier présente un palmarès plus que satisfaisant : en moyenne, depuis 2007, 76% de son personnel a retrouvé un emploi (soit 54 employés).

      Mobiliser les partenaires locaux

Au départ, cette structure a été créée et présidée par Yves Morvan, initiateur bénévole du projet, pour permettre à des personnes en voie de réinsertion professionnelle de disposer d’un véhicule, une condition souvent indispensable pour trouver un travail en territoire rural. "J’avais également dans l’idée d’ouvrir l’atelier sous forme de chantier d’insertion", rappelle le président. Son association, qui a pignon sur rue depuis plus de vingt ans avec plusieurs salariés, a toujours été reconnue, entre autres pour la formation de prévention routière et de premiers secours qu’elle dispense chaque année à 3.500 jeunes du département. Deux ans et demi de préparation lui ont quand même été nécessaires avant de se lancer dans l’aventure : "Il nous a fallu convaincre les élus et les fonctionnaires du conseil général du Finistère, ceux de la région et de la Dirrect (1), nos principaux interlocuteurs", se souvient-il.

    Prévoir un fonds de roulement conséquent et des aides diversifiées

Premier atout : l’association dispose de la trésorerie nécessaire (50.000 à 60.000 euros) pour constituer le fonds de roulement du garage. Celui-ci s’installe dans un atelier poids lourd de 900 m2 grâce aux appuis de l’Etat, de la région, du conseil général du Finistère et de Poher Communauté, qui ont contribué à l’achat par des subventions (20.000 euros pour la communauté de communes Poher Communauté).
Premier de ses partenaires financiers, le conseil général du Finistère s’engage à hauteur de 300 euros/mois par personne sur chacun des quinze contrats d’insertion. "C’est un partenariat un peu inhabituel, qui a réclamé de surcroît une large concertation des professionnels en amont", se souvient Richard Ferrand. Alors vice-président du conseil général du Finistère chargé de l’insertion, il est convaincu que "le garage social permet aux usagers de retrouver un véhicule et aux mécaniciens de se remettre en selle". La structure bénéficie aussi de l’aide du FSE (Fonds social européen) qui le dote de 300 euros par contrats aidés et par mois pour couvrir 50% du salaire des deux encadrants techniques et de l’accompagnatrice socioprofessionnelle. S’ajoutent les aides pour les contrats uniques d’insertion (CUI) versés par l’ASP (105% du salaire brut pour 26 heures). Toutes ces participations représentent 45% de son budget auxquels s’ajoutent quelques subventions municipales (200 à 1.500 euros) et le soutien des fondations privées.

     Trouver le bon positionnement

Un retour à l’emploi après un passage sur son chantier d’insertion, c’est une économie de 8 à 10.000 euros par an pour la société, rappele le président, non sans ajouter que, si, en 2010, le garage solidaire a effectivement reçu un budget de 122.000 euros pour les contrats aidés, il a reversé 112.000 euros de cotisations sociales.
Dans la région, Yves Morvan s’est attaché à conserver de bonnes relations avec les garagistes du secteur concurrentiel en leur expliquant que ses clients étaient reçus uniquement à la demande de prescripteurs (Pôle Emploi, services sociaux…) et sous conditions de ressources. Une fois leur retour à l’emploi assuré, ils seront leurs prochains clients… Ainsi fait-il en sorte de préserver une relation d’allié dans un climat de respect mutuel.

      Le soutien des collectivités locales

Pour pérenniser une structure comme celle-là, il faut trouver un meneur d’hommes qui ait de l’expérience dans le secteur de l’insertion et du management, il faut pouvoir compter sur une structure associative solide, avec des fonds propres confortables, sur une banque bien intentionnée et sur le soutien des collectivités locales motivées… D’autres structures, à Lunéville par exemple, se sont déjà inspirées de son exemple. A Carhaix, pour gérer son succès, l’atelier évoluera prochainement pour devenir une entreprise d’insertion (avec l’obligation de réaliser 65% de son chiffre d’affaires par le travail) ou peut-être une coopérative ouvrière.

Michel Léon, Titres & chapos, lundi 30 avril 2012, pour les sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

(1) Direcct : direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. 

Contact : Poher Communauté, Maison des services publics- Place de la Tour-d'Auvergne- BP 150
29833 Carhaix-Plouguer Cedex, tél. : 02 98 99 48 00, poher@poher.com
Nombre de communes : 9, Nombre d'habitants : 15 000
Nom de la commune la plus peuplée : Carhaix-Plouguer , 7 700 hab.

Ferrand Richard : Conseiller régional de Bretagne

Conseiller régional de Bretagne

http://www.localtis.fr/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250263530119

Partager cet article

Repost 0

commentaires