Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 09:46

Territoires périurbain : comment mieux faire cohabiter urbains et agriculteurs – Ile de France – 77 -

Confrontée à des difficultés de cohabitation entre urbains et agriculteurs, la communauté d’agglomération de Marne-et-Gondoire a pris une série de dispositions pour favoriser leur entente. Dès 2013, elles seront intégrées au programme d’actions mis en place dans le cadre du périmètre de protection des espaces agricoles périurbains (PPEANP).

Située dans le secteur de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, la communauté d’agglomération de Marne-et-Gondoire (16 communes, 56.000 habitants) est un territoire périurbain. Près d’un tiers de son territoire est occupé par 44 exploitations agricoles, tandis qu’une grande part de sa population, originaire de Paris et de sa petite couronne, s’est installée dans de nouveaux immeubles parfois construits en bordure de plaines agricoles. Les bruits générés par l’activité des agriculteurs, parfois tard le soir et tôt le matin week-end compris, ainsi que les odeurs au moment de l’épandage des engrais ou la poussière lors de récoltes sont vécus comme de fortes nuisances par les urbains. De leur côté, les agriculteurs dont les parcelles peuvent être distantes de plus de 20 km de leur ferme sont pénalisés par la multiplication des sens giratoires, chicanes et ralentisseurs qui entravent la circulation de leurs engins.

       Les élus se mobilisent pour faciliter la cohabitation entre urbains et agriculteurs

"Notre territoire a une double identité agricole et urbaine et nous avons dû prendre des dispositions pour faciliter la cohabitation et la compréhension réciproque", résume Patrick Maillard, vice-président de la communauté d’agglomération en charge de l’agriculture. Toute une série d’actions ont été lancées pour faire prendre conscience aux urbains des avantages de vivre en citadins dans des espaces naturels ouverts et parallèlement leur faire mieux comprendre les contraintes auxquelles sont assujettis les agriculteurs.

          Une charte graphique et un logo pour signaler la vente directe dans les fermes

De plus, pour orienter plus facilement les automobilistes vers les fermes qui pratiquent la vente directe, et créer un esprit "marque" en lien avec le territoire, la communauté a élaboré une charte graphique et un logo "Fermes de Marne-et-Gondoire". Les panneaux "Vente directe" conçus selon ce modèle renforcent ainsi l’identification des produits au territoire. Ils ont été installés en concertation avec les communes et l’agence routière du territoire du conseil général. Par ailleurs, des journées de découverte pour les familles et les scolaires sont organisées dans des fermes, offrant aux agriculteurs l’occasion d’expliquer leur métier et ses contraintes. Pour embellir le paysage, dix hectares de jachères fleuries sont ensemencés par les agriculteurs aux frais de la collectivité.

        Faciliter les accès et la circulation agricole : des barrières et un guide d’aménagement

La communauté d’agglomération a installé une quinzaine de panneaux de signalisation “Partageons la route”. Autre initiative : entre 2006 et 2012, 77 barrières ont été posées pour protéger les accès sur les 75 kilomètres de chemins ruraux régulièrement entretenus et empruntés par les agriculteurs. En cas de dépôts sauvage, la communauté d’agglomération intervient dans les plus brefs délais. "Nous avons aussi élaboré un guide des aménagements urbains et des circulations agricoles destiné aux agents techniques des communes afin que les travaux de voirie intègrent aussi bien les contraintes de circulation des agriculteurs que celles aux automobilistes, précise Magali Berton, chargée de mission agriculture." Ce guide réalisé en coopération avec la chambre d’agriculture est régulièrement présenté lors des réunions PLU, mais ces préconisations facultatives sont surtout prises en compte par les communes rurales du territoire.

      Des actions intégrées dans le futur PPEANP

L’ensemble de ces dispositions, notamment celles du guide précité, seront incluses dans le programme d’actions du périmètre de protection des espaces agricoles périurbains (PPEANP) périmètre qui garantit la vocation naturelle et agricole de ces espaces dans les documents locaux d’urbanisme. Son entrée en vigueur prévue en 2013 permettra de sécuriser le foncier et particulièrement les baux des parcelles agricoles. "Cette mesure est indispensable pour donner de la visibilité aux exploitants et leur permettre de procéder aux investissements nécessaires à la poursuite de leur activité", souligne la chargée de mission.

       Transformer avec pédagogie les simples préconisations en règlements

Ces actions étaient nécessaires pour ouvrir le monde agricole aux urbains."Il faut être pugnace et passer outre les réactions amusées ou ironiques pour transformer avec pédagogie les simples préconisations en règlements que chacun devra prendre en considération, souligne Patrick Maillard. Il nous reste encore beaucoup de travail à faire vis à vis de la population, mais aussi des services de l’Etat et du département pour faire aboutir ce vaste chantier."

Victor Rainaldi, Lundi 07 Janvier 2013 pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

 http://www.mairieconseils.net/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250264635035

CONTACTS

Communauté d'agglomération Marne et Gondoire

1, rue de l'Etang 
77600 Bussy Saint-Martin 
tél. : 01 60 35 43 50
Nombre de communes : 16Nombre d'habitants : 56 000
Nom de la commune la plus peuplée : Lagny-sur-Marne , 20 228 hab.

                Maillard Patrick, Vice-président en charge de l'agriculture

                tél. :01 64 02 21 90, mairiedejossigny@wanadoo.fr

                Berton Magali, Chargé de mission agriculture, tél. :01 60 35 43 55

                       magali.Berton@marneetgondoire.fr

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires