Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 09:55

Beaucoup de formations ont maintenant intégré des stages dans leur cursus pédagogique, afin de permettre aux étudiants d’apprendre sur le terrain et également pour mieux les préparer au marché de l’emploi : un ou plusieurs stages sur un CV sont un plus dans une candidature. Selon le Conseil économique, social et environnemental, il s’en effectue 1,5 million chaque année.

Mais plus le marché de l’emploi est difficile d’accès pour les jeunes, plus les dérives se multiplient : beaucoup d’entreprises se sont mises à proposer des stages hors cursus aux jeunes diplômés, qui en sont venus à les accepter, faute d’emploi, pour au moins compléter leur CV. Certaines grandes entreprises s’en sont donné à cœur joie, même de très grandes ayant en principe des relations sociales et des accords d’entreprise…

Or, en ces temps de crise, nombreux sont les jeunes qui cherchent en vain un emploi. Selon, l’APEC, à peine 2/3 des jeunes diplômés (64 %) de 2009 occupent un emploi 8 mois après, contre 77 % en 2007. Et d’autre part, les conditions d’embauche sont moins bonnes, avec de nombreuses déqualifications et seulement 47 % de CDI. Les jeunes font particulièrement les frais de la crise, même si l’APEC croit déceler une récente éclaircie !

Aussi les stages hors cursus se sont multipliés. La signature d’une Charte des stages en avril 2006 par les ministères, les organisations patronales et étudiantes ainsi que par les conférences de l’enseignement supérieur, même si elle instituait des règles : existence d’une convention, non remplacement d’un salarié,  non emploi saisonnier ou lié à un surcroît d’activité d’entreprise – non contraignantes – et création d’un suivi statistique et qualitatif – non mis en œuvre -. Cela n’a pas  fin aux abus. Aussi la loi du 24 novembre 2009 sur la formation prévoit-elle (article 30) que « ces stages sont intégrés à un cursus pédagogique, selon des modalités définies par décret ». On attendait donc le décret. Il est paru le 26 août, pour une application au 1er septembre.

Ce décret confirme la nécessité d’une convention tripartite (université, entreprise, étudiant) et définit les conditions d’intégration d’un stage dans une formation : définition d’un objectif pédagogique du stage dans la formation, restitution et évaluation en fin de stage.

Mais ce décret est très critiqué. D’une part, car il met les universités dans l’obligation de s’assurer de la cohérence du stage et de son intégration dans la formation suivie, minimum négligé jusque là par les professeurs, ce qui donne lieu à des interprétations différentes, parfois jusqu’au gel des conventions, mais met fin aux inscriptions fantômes en université dans le seul but de décrocher une convention : la rigueur qui leur est demandée gêne les dérives.

Mais surtout, la crainte d’emplois non rémunérés persiste – car ils ne donneront lieu qu’à une « gratification » (30 % du SMIC)  obligatoire au bout de 2 mois de stage en prévoyant 3 exceptions possibles à l’interdiction des stages hors cursus :

- dans le cadre d’une réorientation,

- d’une formation complémentaire dans un projet d’insertion professionnelle

- ou pour une « période pendant laquelle l’étudiant suspend temporairement sa présence pour exercer d’autres activités… ».

C’est vague ! Et cela peut permettre beaucoup d’interprétations…

Les craintes d’emplois à bas prix et l’incertitude sur l’interprétation de ces  exceptions sont telles que la communication gouvernementale cafouille, se contredit… Le ministère de l’Enseignement supérieur a dû annoncer la préparation d’une circulaire afin de préciser le texte, qui donne lieu à des "interprétations erronées".

À surveiller de très près dans les jours prochains et dans les entreprises, en particulier avec les DP et CE.

Publié dans Clefs du Social du 20 novembre 2010

http://clesdusocial.com/mois-social/mois-social-10/08-formation/stages-nouvelle-donne.htm

Partager cet article

Repost 0

commentaires