Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 09:56

"Les territoires ruraux ne doivent plus être récréatifs mais créatifs"


selon Michel Vergnierau congrès de l'AMF

Traditionnellement, le Congrès de l'Association des maires de France (AMF) commençait par une matinée consacrée aux territoires ruraux. L'occasion, ces dernières années, d'adresser au gouvernement les craintes des élus sur toutes les réformes en cours. Cette fois-ci, les organisateurs ont rompu avec la tradition. D'abord parce que la matinée en question a été repoussée au dernier jour du congrès, jeudi 19 novembre, autour d'un intitulé plus large sur "l'aménagement et le développement durable des territoires urbains et ruraux"…

Plusieurs maires l'ont relevé, même si, dans l'ensemble, les élus ruraux avaient quelques bonnes raisons d'être satisfaits, hors contexte de la réforme de la TP et de la réforme territoriale. "L'an dernier, nous avions demandé un 'vrai' ministre (…). Nous avions également demandé des Assises des territoires ruraux, notre demande a été entendue", s'est félicité Michel Vergnier, le président de la commission permanente des communes et territoires ruraux, quelques jours après le lancement officiel des ces assises par le ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire, Michel Mercier. Les campagnes, qui connaissent un regain démographique, veulent aujourd'hui avoir leur part du développement. "Les territoires ruraux ne doivent plus être récréatifs mais créatifs", a ainsi insisté, le député-maire de Guéret (Creuse).

Après le rendez-vous manqué de La Chapelle-en-Vercors, le 12 novembre - Nicolas Sarkozy, qui devait parler d'agriculture et des territoires ruraux, s'est finalement cantonné à un discours sur l'identité nationale - le Premier ministre a rebondi sur le sujet, mardi 17 novembre, accordant dans son allocution devant les maires une large place à la politique de l'aménagement du territoire. "L'avenir de notre pays n'est pas seulement aux mégapoles. Il est aussi dans tous les villages de France où se joue le sort de notre agriculture, de nos emplois, de nos services publics", a-t-il déclaré, évoquant les Assises des territoires ruraux qui doivent déboucher sur un plan d'action. Ce plan s'attachera à trois priorités, a rappelé François Fillon : le développement économique et l'emploi, l'accès à l'ensemble des services (services publics, services médicaux, transports, services commerciaux), le renforcement de la complémentarité entre espaces urbains et ruraux. Mais l'organisation des ces assises en région étant du ressort des préfets, tous les territoires ne sont pas logés à la même enseigne. "Dans certains départements, trois ou quatre réunions sont organisées quand d'autres se limitent à une sorte de grand messe, cela n'est pas sérieux", a fait remarquer Michel Vergnier, jeudi 19.

Les maires ont demandé par ailleurs de rallonger d'une quinzaine de jours les délais de ces assises. Mais Michel Mercier s'est justifié sur ces délais très courts : "Les élus savent très bien ce qu'ils veulent, les assises sont surtout l'occasion de l'affirmer de manière solennelle." "Si on s'était donné un an, on nous aurait accusé de vouloir enterrer le problème avec une commission", a-t-il ajouté.

 

Occupation des sols

Quant à l'issue de ces assises destinées à fixer un "socle commun" de services aux publics, l'AMF a réclamé une "loi cadre". "Une loi cadre à laquelle on pourrait se référer en prenant en compte la diversité des territoires", a précisé Michel Vergnier, alors que les élus ont du mal à faire respecter la charte des services publics en milieu rural de 2006. Une idée que Michel Mercier n'a pas écartée : "Je ne suis pas sûr que la loi soit d'un grand secours. Mais si pour le symbole il faut aller vers une loi cadre, alors pourquoi pas."

Le ministre de l'Espace rural a par ailleurs reconnu que la fermeture d'écoles était un "vrai problème" et expliqué que l'idée d'un "carte scolaire pluriannuelle" pourrait figurer dans le socle de services au public. Il a également souligné l'importance du très haut débit ( et suggéré de faire figurer la "pérennité des classements de terres agricoles" dans le socle de services. La question de l'occupation des sols est un gros sujet de préoccupation, alors que de nombreuses communes doivent faire à l'arrivée de nouveaux arrivants, les "néoruraux", et à une pression de plus en plus forte sur les terres arables, pour la construction de logements, d'équipements, mais aussi de fermes photovoltaïques.

"L'étalement urbain est un vrai problème, a expliqué Chantal Jouanno, la secrétaire d'Etat chargée de l'écologie. Il ne faut pas sous-estimer l'enjeu alimentaire, nous avons besoin d'une agriculture puissante, très diversifiée." L'article 10 du projet de loi de Grenelle 2 voté par les sénateurs a introduit une disposition attendue sur les PLU intercommunaux. Un moyen de répondre au mitage agricole. Le texte est attendu devant l'Assemblée début 2010.

La voix des maires ruraux a pu se faire entendre à l'Elysée, puisque le président de l'Association des maires ruraux de France (AMRF), Vanik Berberian, a fait partie des 700 maires invités par le président de la République, vendredi 20 novembre.

 

Michel Tendil, publié le 19 novembre 2009, par Localtis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/artVeille/artVeille&c=artVeille&cid=1250259138665

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires