Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 10:48

Dans le numéro d'avril de sa revue "Politiques sociales et familiales", la Caisse nationale d'allocations familiale (Cnaf) consacre un article aux "Retombées économiques des politiques d'accueil de la petite enfance". S'il s'agit d'une revue de littérature sur le sujet et non pas d'une étude originale, ce texte n'en apporte pas moins plusieurs enseignements intéressants sur une prestation pensée le plus souvent en termes de charge pour la collectivité.

Parmi les différentes études passées au crible, les auteurs retiennent en particulier ce qu'ils appellent "l'effet papillon". Celui-ci se traduit en particulier par un impact positif des modes de garde sur les résultats scolaires ultérieurs voire - selon certaines études américaines - sur les taux de délinquance futurs. Ce retour serait particulièrement important pour les classes moyennes. Mais l'effet le plus évident concerne l'impact sur les revenus. L'article reprend en particulier une étude française menée sur la région de Grenoble (voir notre article ci-contre du 31 juillet 2008). Celle-ci démontre l'effet bénéfique de l'obtention d'une place en crèche sur le taux d'activité des femmes et, par conséquent, sur le revenu des ménages. Cet effet positif est nettement supérieur au coût acquitté par les parents pour leur mode de garde. Si la création de places de crèches est ainsi favorable au retour à l'emploi et aux revenus, plusieurs études démontrent au contraire le caractère désincitatif à l'emploi de l'allocation parentale d'éducation, puis du complément de libre choix d'activité.

L'un des intérêts de cette revue de littérature réalisée par la Cnaf est d'aborder la même question des retombées économiques des politiques d'accueil de la petite enfance sous l'angle des financeurs. Les auteurs s'attardent ainsi sur une étude menée par la CAF d'Ille-et-Vilaine sur la ville de Saint-Malo. Elle a consisté à mettre en mettre en parallèle les dépenses de la branche Famille dans la petite enfance et les emplois directs et indirects induits par cette politique. Ainsi, les 1,35 million d'euros versés par la CAF pour les différents modes de garde sur Saint-Malo se traduisent par 323 emplois, à temps plein ou à temps partiel : 14 encadrants à temps plein, 33 encadrants à temps partiel et 276 assistantes maternelles. D'autres études étrangères retiennent une approche davantage macroéconomique. Une étude suédoise démontre ainsi qu'un investissement de la collectivité de 72.850 euros pour assurer la garde d'un enfant en crèche engendre un gain salarial de 314.400 euros pour la mère (qui peut ainsi travailler) et un retour fiscal de 110.000 euros, autrement dit supérieur à l'investissement public initial... Une étude suisse sur le même sujet donne des résultats très voisins.

Conclusion de l'article de la Cnaf : "On peut noter qu'un grand nombre de travaux, situés dans des pays aux caractéristiques différentes en termes institutionnels, soulignent que, plus qu'un coût, les dépenses en direction des jeunes enfants peuvent être considérées comme un investissement."

Jean-Noël Escudié , publié le 27 avril 2010 par localtis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/artVeille/artVeille&c=artVeille&cid=1250259797827

Partager cet article

Repost 0

commentaires