Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 09:39

Après leur entretien avec le Premier ministre, les maires ruraux se félicitent de l'écoute dont fait preuve le gouvernement. Mais cette "considération" envers le monde rural doit se transformer en actes, préviennent-ils.

En vue, notamment, de l'Acte 3 de la décentralisation, le gouvernement poursuit activement la concertation avec les associations d'élus locaux. Le 3 septembre, le Premier ministre recevait à son initiative une délégation de l'Association des maires ruraux de France (AMRF) conduite par son président, Vanik Berberian. L'association s'est réjouie de la "qualité d'écoute" de Jean-Marc Ayrault, qui avait à ses côtés ses deux ministres en charge de la décentralisation, Marylise Lebranchu et Anne-Marie Escoffier. Elle évoque même des "convergences" avec l'exécutif sur "plusieurs grands enjeux du développement", tels que le très haut débit, la politique du logement, les services publics en milieu rural, ou encore la modernisation de la vie politique.
Mais la "considération" manifestée par le gouvernement et les grandes orientations qu'il a affichées n'ont pas suffi à satisfaire pleinement les maires ruraux. Ceux-ci s'impatientent : "Il faut maintenant passer (...) à l'action concrète", soulignent-ils. Et de s'inquiéter de voir la thématique de l'égalité des territoires progressivement "phagocytée" par les préoccupations sur le logement. Fallait-il réunir les deux dossiers au sein du même portefeuille ministériel ? L'AMRF s'interroge à demi-mot.
En outre, elle sera "très attentive" sur la réorganisation territoriale. Les raisons de cette prudence tiennent notamment à l'influence que pourrait avoir dans les cabinets ministériels un rapport du "think tank" Terra nova sorti au printemps 2011. Les auteurs de ce rapport, dont certains ont rejoint des cabinets ministériels après les dernières élections, préconisent la mise en place d'intercommunalités regroupant au minimum 10.000 habitants. Erigées au rang de collectivités de plein exercice, elles seraient dotées de la clause générale de compétence et leurs assemblées seraient élues au suffrage universel direct au sein de la circonscription intercommunale. Autant de propositions que les maires ruraux rejettent catégoriquement.
En matière de finances locales, les maires ruraux ont réitéré leur demande d'un alignement des dotations de l'Etat aux communes rurales sur les dotations dont bénéficie le monde urbain (lire notre article du 24 juillet 2012). Les charges de ruralité, notamment en matière de réseaux, ont été largement sous-évaluées, explique notamment l'AMRF.
Si le gouvernement n'effectue pas "un geste fort" dans ce domaine, l'association appellera les maires à n'exécuter que la moitié des missions qu'ils exercent en qualité de représentants de l'Etat (puisque les dotations par habitant des communes rurales sont inférieures de 50% à celles des grandes villes).
L'AMRF pourra renouveler ses demandes le 6 septembre, à l'occasion d'un entretien avec Marylise Lebranchu et Anne-Marie Escoffier.

T.B. / Projets publics

Publié le mercredi 5 septembre 2012 parlocaltis

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires