Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 10:03

Paris : lancement de l’Année internationale des coopératives

Le mouvement coopératif européen est entré dans l’Année Internationale des Coopératives, ce jeudi 12 janvier. Simultanément des conférences de presse ont eu lieu, à Bruxelles, dans plusieurs capitales européennes, en Italie, au Royaume-Uni, au Portugal, en Bulgarie, au Canada, aussi, et bien évidemment à Paris.

A cette occasion, Jean-Claude Detilleux, président de Coop FR rappela que c’est sous le slogan ; « Les coopératives, des entreprises pour un monde meilleur » que les Nations Unies ont proclamé 2012 « Année internationale des coopératives ». Il mit en perspective les objectifs poursuivis par l’Alliance coopérative internationale à travers cette année exceptionnelle et en profita, pour souligner la bonne santé du mouvement coopératif français, notamment, à travers la publication et le commentaire du « Top 100 des entreprises coopératives 2012 ».

Les coopératives sont une réalité importante dans le monde, avec plus d’un milliard de sociétaires et plus de 100 millions d’emplois. Selon les Nations-Unies, la moitié de la population de la planète, soit 3 milliards de personnes, dépend significativement des entreprises coopératives.

      Un milliard de sociétaires, 100 millions d’emplois

Le chiffre d’affaires des 300 plus grandes coopératives mondiales représente l’équivalent du PIB du Canada, la 9e économie mondiale. Implanté localement, organisé nationalement et internationalement, le mouvement coopératif est représenté par l’Alliance coopérative internationale. Celle-ci est une association indépendante et non gouvernementale qui regroupe, représente et assiste les coopératives du monde entier. L’ACI compte 258 membres dans 96 pays, et dans tous les secteurs de l’économie.

Quelles que soient leur taille, leur activité, leur origine, les coopératives partagent les mêmes valeurs et les mêmes principes coopératifs définis par l’Alliance coopérative internationale dans la Déclaration sur l’identité coopérative internationale, réaffirmés en 1995 à Manchester.

De grands principes guident l’action des coopératives :

- une adhésion volontaire et ouverte à tous ;

- une participation économique des membres ;

- autonomie et indépendance ;

- éducation, formation et information ;

- coopération entre les coopératives,

- engagement envers la communauté.

     Allier l’économique au social : une alternative à la crise

C’est bien cette spécificité des valeurs coopératives qui a retenu l’attention des Nations-Unies. Car, à l’heure où une crise importante touche la plupart des pays du monde, la nécessité d’entreprises vertueuses, plaçant l’homme au cœur de leur projet, se fait plus que jamais sentir.

Les coopératives, modèle d’entreprise existant depuis le XIXe siècle, constituent la preuve qu’allier l’économique au social n’est pas impossible. C’est ce qu’a rappelé Ban Ki-moon, le Sécrétaire général de l’ONU, lors de la cérémonie de lancement de « l’Année internationale des coopératives » qui a eu lieu le 31 octobre dernier au siège des Nations-Unies à New-York. Dans son discours, il souligna « que les coopératives rappellent à la communauté mondiale qu’il est possible de poursuivre à la fois la viabilité économique et la responsabilité sociale ».

La résolution du 18 décembre 2009, qui décrète « 2012 Année internationale des coopératives », et qui admet la contribution des coopératives au développement socio-économique est un véritable plaidoyer pour les coopératives. Elle reconnaît « que le modèle entrepreneurial coopératif est un facteur de développement économique et social majeur qui soutient la participation la plus complète possible des personnes dans le développement économique et social autant dans les pays développés qu’en développement et qu’en particulier, les coopératives contribuent à l’éradication de la pauvreté ».

          Mieux faire connaître les coopératives, aider à leur développement

L’ONU a fixé trois objectifs à cette Année internationale des coopératives.

Il s’agit, tout d’abord, de mieux faire connaître auprès du grand public les coopératives et leurs contributions au développement socio-économique et à la réalisation des objectifs du Millénium. Cette mise en lumière vise aussi à promouvoir la création et la croissance des coopératives. Cette campagne a, également, pour objet d’encourager les gouvernements à établir des politiques, des lois et des régulations en faveur de la création, de la croissance et de la stabilité des coopératives.

      Le mouvement coopératif français : un leadership européen

Engagé autour des valeurs rappelées par Jean-Claude Detilleux, le président de Coo.FR : « démocratie, solidarité, responsabilité, pérennité, transparence, proximité, service », le mouvement coopératif français est donc entré dans la campagne de l’Année internationale des coopératives.

Une année dans laquelle il devrait jouer un rôle important. Avec 21 000 entreprises employant près d’un million de salariés et un chiffre d’affaires cumulé sur l’année 2010, filiales comprises, de 288 milliards d’euros (en augmentation de 31 milliards d’euros depuis 2009), le secteur coopératif français affirme son leadership européen, voire mondial, dans de nombreux domaines.

Il est, en Europe, en nombre de coopérateurs avec près de 24 millions de membres (sociétaires et adhérents) devant l’Allemagne (21,5 millions) et l’Italie (13 millions). Il détient, également, les meilleurs performances en terme d’effectifs salariés et du nombre d’entreprises.

Bien ancré dans les territoires, avec 75% des entreprises qui ont leur siège en région, le mouvement coopératif résiste, mieux à la crise affirment ses responsables. En France, depuis 2009, le mouvement coopératif, malgré la crise a continué à croître de 5,1%.

       Les coopératives : une augmentation de 4% de leur chiffre d’affaires depuis 2008

A l’occasion de la conférence de presse de lancement de l’Année internationale des coopératives en France, Coop FR a rendu public le « Panorama sectoriel et Top 100 des entreprises coopératives 2012 ».

Ce document indique « qu’avec 188 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2010, les 100 premières entreprises coopératives ont réalisé une augmentation de 4% de leur chiffre d’affaires par rapport à 2008 ». .

En France, les coopératives jouent un rôle important dans de multiples secteurs.

Les coopératives d’entreprises associent des entrepreneurs et représentent les coopératives agricoles, les coopératives maritimes, les coopératives d’artisans, les coopératives et les groupements de transporteurs, les coopératives de commerçants.

Les coopératives d’utilisateurs ou d’usagers rassemblent les utilisateurs de biens et services produits : coopératives de consommateurs, coopératives scolaires, copropriétés coopératives, coopératives d’HLM.

Les coopératives de production regroupent les Sociétés coopératives et participatives (Scop), les Coopératives d’activités et d’emploi.

Les coopératives multi-sociétariales associent plusieurs parties prenantes, dont a minima les salariés et les bénéficiaires de l’activité, comme les Sociétés coopératives d’intérêt collectif, les SCIC.

Les banques coopératives où les associés sont les clients ou sociétaires, les titulaires de services de paiements, les déposants ou les emprunteurs.

Que les pouvoirs publics assurent un cadre législatif favorable

Soulignant , lors de la conférence de presse, «  que cette année, coopérateurs et coopératives du monde entier vont se mobiliser pour faire de l’année internationale un succès », Jean-Claude Dutilleux a précisé les objectifs nationaux de Coop FR à travers cette campagne.

« Nous voulons, a-t-il dit, que les pouvoirs publics, le grand public, les partenaires économiques et sociaux prennent conscience de la réalité économique et sociale et des potentialités du modèle coopératif. Nous voulons qu’ils se mobilisent en faveur d’une économie plurielle qui accorde sa pleine place à toutes les formes d’entreprises et en respecte la diversité ».

« Nous voulons que les pouvoirs publics assurent un cadre législatif et réglementaire adapté et qui encourage la création et le développement des entreprises coopératives ».

« Nous voulons dire au public, aux consommateurs, aux citoyens qu’un autre modèle économique existe qui démontre depuis plus d’un siècle sa capacité à répondre aux attentes de la société et aux défis sociétaux auxquels nous faisons face aujourd’hui ».

     Du 8 au 11 octobre un Sommet international des coopératives à Montréal

Tous au long de cette Année internationale des coopératives, de multiples initiatives, conférences, rendez-vous, manifestations seront organisés à tout les échelons, tant en France qu’au niveau international.

En France, Coop Fr organise le 15 février un Colloque à l’Assemblée nationale en présence de parlementaires et de représentants des candidats à l’élection présidentielle qui fera état des demandes de la coopération auprès des pouvoirs publics et du législateur.

Coop FR va lancer en 2012 une étude sur le poids des coopératives en région et leur contribution à la dynamique territoriale.

Au niveau international, du 23 au 27 avril, Coopératives Europe, la région européenne de l’Alliance coopérative internationale, proposera, à Bruxelles, une semaine des coopératives destinées à sensibiliser les décideurs politiques européens aux problématiques coopératives.

Du 8 au 11 octobre se déroulera à Montréal, au Québec, le Sommet international des Coopératives 2012, sous l’intitulé « L’étonnant pouvoir des coopératives ».

Du 30 octobre au 2 novembre, l’Alliance coopérative internationale tiendra son congrès à Manchester, en même temps que s’y déroulera un Salon international des coopératives. Une manière de clore l’Année internationale des coopératives sur les lieux, où, à Rochdale, à proximité de Manchester, le mouvement coopératif est né en 1844.

Publié le dimanche 15 janvier 2012 dans Nord-social.info

http://www.nord-social.info/spip.php?article837

Partager cet article

Repost 0

commentaires