Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 10:04

Les boutiques de gestion tentent de pallier

le manque d'accompagnement des auto-entrepeneurs

L'engouement pour le nouveau régime de l'auto-entrepreneur est indéniable. En 2008, 331.400 personnes ont décidé de se lancer dans l'aventure. Et d'après les dernières estimations du secrétaire d'Etat chargé du commerce, Hervé Novelli, leur chiffre d'affaires a atteint 499 millions d'euros au titre des trois premiers trimestres de l'année 2009 (61 millions d'euros au premier trimestre, 169 au deuxième et 269 au troisième), contre une prévision de 383 millions faite par l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss). Un chiffre d'affaires qui reste relativement faible, et qui ne concerne que 153.700 auto-entrepreneurs, les autres n'ayant pas déclaré d'activité pour ce premier semestre 2009. "Le régime correspondait à une attente de simplification des démarches ; il a permis de débloquer les choses et de démystifier l'entreprise en France", signale Frédéric Caméo-Ponz, président du réseau des boutiques de gestion, qui estime qu'une partie des auto-entrepreneurs, qui finalement ne déclarent pas d'activité, se sont lancés dans le nouveau statut sans réel projet d'entreprise. "Les gens veulent créer une société, ils le font facilement par internet et ensuite seulement ils se posent la question de ce qu'ils vont faire, explique-t-il. Or pour mener un projet d'entreprise, il faut avoir des clients, financer des investissements."

Au niveau national, l'Etat, qui est l'initiateur de ce nouveau statut, fait en sorte que les auto-entrepreneurs profitent de tous les dispositifs en vigueur. Côté régions, les choses sont un peu plus compliquées. "Certaines régions n'ont pas adopté cette attitude, explique le responsable des boutiques de gestion. Le fait politique peut interférer, mais aussi les relations très fortes qu'elles entretiennent avec les chambres de métiers, qui étaient défavorables au nouveau statut, et avec les entreprises ; et certaines régions considérent que les auto-entrepreneurs ne sont pas de vraies entreprises." Mais cette réaction ne devrait pas durer, d'après Frédéric Cameo-Ponz, étant donné l'ampleur du phénomène. Les boutiques de gestion se mobilisent quant à elles pour aider ces nouveaux entrepreneurs. Elles ont organisé le 19 janvier 2010 une journée portes-ouvertes sur l'ensemble du territoire français autour de la thématique "Auto-entrepreneur, quelles sont les clés pour développer une activité rentable ?". Elles soutiennent ceux qui le souhaitent sur le plan administratif, commercial, et travaillent avec eux sur la rentabilité de leur activité. "Nous les aidons aussi à préparer à une évolution éventuelle vers un autre statut d'entreprise", précise Frédéric Caméo-Ponz, qui estime qu'en 2011, "il y aura peut-être un niveau moins élevé d'auto-entrepreneurs mais des auto-entrepreneurs mieux préparés car ils ont auront eu une meilleure appréhension de ce que c'est". Il faudra aussi comptabiliser le nombre de personnes qui renonceront finalement au statut après s'y être inscrit. De ce côté, le gouvernement reste pour le moment assez discret.

 Emilie Zapalski, publié le 02 février 2010 par Localtis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Guy Dourlent 15/02/2010 11:08


Très juste.Si l'Agence de Développement répond n'avoir pas vocation d'aider le particulier il suffit de créer une PME pour poser un dossier !