Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 10:10

Pour la première fois, le Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP), créé en 1986, publie son "Rapport 2011 sur la situation des chômeurs, chômeuses et précaires".

Ce document peut certes difficilement prétendre à l'exhaustivité et à la rigueur scientifique des publications de l'Insee, de la Dares, de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (Onpes) ou même d'associations disposant d'une cellule statistiques comme le Secours catholique. Mais il ne prétend pas à une telle approche et reflète plutôt, à travers sa dimension revendicative et le passage en revue de plusieurs thèmes liés au chômage, une vision rarement prise en compte : celle des personnes en situation de précarité. Des chapitres sont ainsi consacrés à la stigmatisation des chômeurs, au rôle de la médiation de Pôle emploi, au suicide...

        Pauvreté et chômage, un champ inexploré

On retiendra surtout deux thèmes abordés par le rapport 2011. Le premier concerne le lien entre chômage et seuil de pauvreté. Non sans raison, le rapport rappelle qu'il s'agit là d'un thème encore très peu étudié. De même, il estime "que l'on ne sait que peu de choses des centaines de milliers de personnes supplémentaires arrivées en fin de droits à partir de 2010". Les pouvoirs publics ont certes constaté que le dispositif mis en place pour venir en aide aux chômeurs en fin de droits n'a accueilli que quelques dizaines de milliers de personnes, là où le gouvernement en attendait 325.000. Mais pour le MNCP, les chômeurs en fin de droits "sont venus, pour partie, grossir les rangs des allocataires du RSA". Cette hypothèse ne cadre toutefois guère avec la progression modérée du RSA-socle en 2011. Pour le reste, il faut se contenter de visions partielles, qui peinent à mesurer les interactions entre chômage et pauvreté.
Le rapport consacre un autre chapitre au "RSA, un dispositif à revoir". Le MNCP n'a jamais caché ses réserves face au revenu minimum d'activité (RMA), puis au revenu de solidarité active. Les reproches sont de plusieurs ordres. S'appuyant sur le rapport de la conférence nationale d'évaluation du RSA de décembre 2011, le MNCP - dont les militants avaient d'ailleurs perturbé la présentation - reproche en premier lieu à ce dispositif l'inefficacité de son volet "activité". Le "manque à distribuer" serait ainsi de l'ordre de 5,3 milliards d'euros annuels. Le rapport de la conférence nationale estime en effet que "la somme est importante puisqu'elle se chiffre à environ 3,1 milliards d'euros par an non distribués suite au non-recours au RSA-socle seul, et 2,2 milliards d'euros non distribués suite au non-recours au RSA-socle et activité et activité seul" (voir article locatis du 19 décembre 2011).

       Le RSA-activité, facteur de précarité ?

Le second reproche vise le fait que le RSA serait "un outil au service de la précarisation de l'emploi". Dès 2009 - au moment de la mise en place de la nouvelle prestation -, le MNCP affirmait ainsi que "les effets pervers du RSA prennent le pas sur ses objectifs initiaux" : "Il devient au fil des mois un outil supplémentaire au service de la réduction du coût du travail en précarisant l'emploi." L'association estime aujourd'hui que le RSA-activité a introduit "une brèche" dans le droit du travail, en faisant "sponsoriser par l'Etat la progression de la précarité salariale".
Enfin, le dernier reproche formulé par le MNCP à l'encontre du RSA vise très directement les départements. L'association juge en effet que "la 'décentralisation' apportée par le RMA [et reprise par le RSA, ndlr] a par ailleurs introduit l'arbitraire de pratiques départementales divergentes". Une affirmation que le rapport s'abstient toutefois d'étayer par une démonstration ou par des exemples.

Jean-Noël Escudié / PCA, publié le mardi 10 avril 2012 par localtis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250263531821&cid=1250263515824

Partager cet article

Repost 0

commentaires