Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 10:49

Le Haut Comminges sauvegarde son patrimoine fruitier

De 2005 à 2008, la communauté de communes du Haut Comminges, en Haute-Garonne, s'est engagée dans un programme de réhabilitation de son patrimoine fruitier. Elle s'est particulièrement intéressée à ses pommiers, avec le soutien technique d’une fédération réunissant différents professionnels de la pomme. Pendant trois ans, les habitants ont pu bénéficier, à prix réduit, de plants et d'interventions de tailleurs professionnels. Des animations autour de la pomme ont également rythmé l'opération.


Par le passé, le territoire de la communauté de communes du Haut Comminges (22 communes, 7.000 habitants) développait toute une activité économique autour du pommier. Une tradition largement oubliée aujourd'hui, mais qui a laissé derrière elle de nombreuses variétés fruitières locales.

En 2004, dans le cadre de son agenda 21, la communauté de communes du Haut Comminges sous l’impulsion de Michel Daltin (président jusqu’en 2008) entame un recensement des vergers de son territoire, avec l'appui de l'Association régionale pour l'environnement (Arpe) et le soutien technique de Rénova, une fédération réunissant les professionnels de la pomme. Avec cette dernière, la communauté de communes met en place un programme de réhabilitation sur trois ans. Plusieurs objectifs sont fixés : planter des variétés locales chez les particuliers, réhabiliter les arbres anciens laissés à l'abandon par méconnaissance et informer la population. "Le grand public détient la majorité des arbres fruitiers. Il s'agissait de dire aux habitants que leurs jardins abritent un véritable patrimoine et qu'il fallait le sauvegarder", explique Marie Courtèges, chargée de l'environnement à la communauté de communes du Haut Comminges.

Au début de l'année 2005, la communauté de communes signe une convention avec la fédération Rénova, à qui elle confie la maîtrise d'ouvrage du projet. Pour les élus, Il était nécessaire de confier la mise en oeuvre des actions à un professionnel : la communauté de communes n'était pas compétente pour agir sur le terrain. Le programme de réhabilitation dispose d'un budget de 108.118 euros, dont 22% financés par la communauté de communes, 30% par le Feder et 27% par la région Midi-Pyrénées.

500 arbres fruitiers ont effectivement été rénovés et 700 plants ont été vendus

Ce programme, prévu sur trois ans (2005-2008) comprend trois volets.

- Le volet plantation propose aux habitants des variétés locales, commandées par la fédération auprès des horticulteurs locaux, au prix de sept euros le plant, c'est-à-dire 20% du prix réel, le reste étant couvert par les subventions.

- Le volet rénovation suit le même principe : une équipe de tailleurs, mise à disposition par la fédération pour le programme, intervient sur les arbres fruitiers à domicile. Le propriétaire paye l'intervention à raison de six euros de l'heure, les 80% restant étant financés par les partenaires de l'opération.

- Parallèlement, la fédération Rénova organise des manifestations autour des fruitiers, à raison de neuf ateliers par an (pressage, initiation à la greffe et à la taille). Des interventions dans les écoles sont également programmées. Par ailleurs, le projet permet de soutenir une manifestation déjà existante : la Fête de la pomme. Tous les mois d'octobre, producteurs, transformateurs, producteurs locaux s'y réunissent autour d'un marché artisanal et d'activités. Un centre d'art contemporain y présente même chaque année une oeuvre offrant une vision artistique et contemporaine de la pomme.

L'objectif de départ était de planter 500 arbres et d'en rénover 500 autres en trois ans. Au final, 500 arbres ont effectivement étaient rénovés et 700 plants ont été vendus. "Le départ a été timide, mais le bouche à oreille a fait son effet. Encore aujourd'hui, on appelle la communauté de communes pour accéder à ces services. Mais, faute de subvention du Feder, nous n'avons pas pu continuer. Nous communiquons, bien sûr, aux personnes intéressées, les coordonnées de la fédération mais nous ne pouvons plus les aider à financer leurs projets", précise la chargée de l'environnement. Au printemps 2008, un livret de 32 pages - "Le patrimoine fruitier de Barbazan hier et aujourd'hui" -, rédigé par Rénova, est édité à 3.000 exemplaires et adressé aux habitants : "Un outil pratique et un bel ouvrage pour retracer à la fois ces trois ans d'actions et l'histoire de nos vergers."

Elisa Dupont / PCA pour le site Mairie-conseils, mardi 13 octobre 2009

http://www.localtis.fr/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250258963018

Contacts : Communauté de Communes du Haut Comminges, 71, avenue de Luchon- BP4

31210 Gourdan-Polignan, tél : 05 61 94 79 40

Courtèges Marie, Chargée du tourisme, du patrimoine, de l'environnement et du développement durable,

tél : 05 61 94 79 53, mcourteges.haut.comminges@wanadoo.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires