Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 10:00

  

De la «médecine foraine », dit le Conseil de l'Ordre des médecins du département

 

Un bus aménagé en cabinet médical devait se lancer sur les routes desservant les petites communes Grand Beauvaisis et du Clermontois mais le conseil départemental de l’ordre des médecins en a voulu autrement . Il a refusé de valider le contrat du praticien, composant avec deux infirmiers et une assistante sociale l’équipe du bus santé itinérant.

Département le plus peuplé, l'Oise  fait partie des déserts médicaux (212 médecins/100 000 résidants). C'est dans ce contexte que le dispositif de bus santé itinérant a été mis en place par la Mutualité de Picardie, en partenariat avec la Sécurité sociale, l’agence régionale de santé et le conseil régional de Picardie, indique Le Parisien daté du 11 mai 2010.

"Fausse bonne idée" dit le Conseil de l'ordre des médecins du département, voyant dans cette initiative une dépense onéreuse mais qui n'incitera pas pour autant les médecins a venir s'installer dans l'Oise.

http://www.agevillagepro.com/actualite-4892-1-sante-bus-medical-itinerant-oise.html

 

Le conseil de l’ordre stoppe le bus santé

 

Dénonçant un dispositif de «médecine foraine », le conseil de l’ordre des médecins empêche le départ du bus santé itinérant dans le département.

Une expérience originale en matière de santé publique devait débuter dans les petites communes du Grand Beauvaisis et du Clermontois cette semaine. Il s’agissait de lancer sur les routes un bus aménagé en cabinet médical allant à la rencontre des patients. Il n’en sera rien. Le conseil départemental de l’ordre des médecins a en effet refusé de valider le contrat du praticien composant avec deux infirmiers et une assistante sociale l’équipe du bus santé itinérant.

Le conseil de l’ordre dénonce purement et simplement « un exercice de médecine foraine », interdit par l’article 74 du Code de déontologie qui la définit comme « l’exercice de la médecine sans lieu d’exercice permanent, sans moyen technique adapté. Les consultations sont données dans des lieux divers ».

« Il est hors de question que ce bus circule dans l’Oise et s’il circule, nous porterons plainte devant la juridiction disciplinaire du conseil régional de l’ordre », confirme le docteur Philippe Véron, le président. « D’ailleurs, un médecin pourrait tout à fait attaquer en son propre nom pour concurrence déloyale. »

Comme nombre de ses collègues, Philippe Véron voit dans le dispositif de bus santé itinérant, mis en place par la Mutualité de Picardie, en partenariat avec la Sécurité sociale, l’agence régionale de santé et le conseil régional de Picardie, « une expérimentation onéreuse (NDLR : 150000 € pour les trois départements picards) sans utilité réelle », en résumé « une fausse bonne idée ».

Les promoteurs du projet avaient pourtant fixé pour objectif à ce dispositif mobile de médecine préventive de renforcer l’accès aux soins dans les zones déficitaires en professionnels de santé. Car la Picardie est lanterne rouge en matière de démographie médicale et l’Oise, département le plus peuplé, est celui qui est le moins bien doté avec 212 médecins pour 100000 résidants. « Faire passer un bus, est-ce que ça va changer la donne? s’interroge dubitatif le président du conseil de l’ordre. Ce n’est pas ça qui va encourager les jeunes praticiens à s’installer dans les campagnes. »

A la Mutualité de Picardie, porteuse du projet, c’est l’incompréhension et la consternation. « Le bus tourne déjà dans l’Aisne et bientôt dans la Somme. Nous n’avons rencontré aucune difficulté avec les conseils de l’ordre de ces deux départements. » Dans l’Oise, 153 communes de moins de 400 habitants dépourvus de professionnels de santé, représentant environ 34000 habitants, étaient potentiellement intégrables au parcours du bus santé. La Mutualité de Picardie ne désespère pas de convaincre les médecins de l’Oise du bien-fondé de l’opération.

 « Nous sommes d’abord dans la prévention, y souligne-t-on. Il ne s’agit en aucune manière de faire de la concurrence au médecin traitant ou de le remplacer, mais bien au contraire de faire le lien avec lui. »

Le Parisien, CORINNE FOURCIN, 11.05.2010

http://www.leparisien.fr/oise-60/le-conseil-de-l-ordre-stoppe-le-bus-sante-11-05-2010-916989.php

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires