Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 10:00

La Fabrique à initiatives : le chaînon manquant entre l’idée et le projet – AVISE -

Concrétiser des projets entrepreneuriaux socialement innovants

Entretien Projet de Territoire avec Elise DEPECKER, directrice des programmes - Avise

     L’Avise conduit depuis 3 ans une expérimentation, la Fabrique à initiatives, destinée à favoriser l’émergence d’entreprises sociales. Quelle est l’origine de ce concept ?

Il existe localement nombre d’opportunités de création d’entreprises sociales permettant de répondre à des besoins de proximité non couverts. Ces projets, identifiés par des acteurs locaux, restent souvent au stade de l’idée et de « l’occasion manquée » sans que les acteurs locaux aient pu vérifier leur éventuelle faisabilité. C’est forte de ce constat que l’Avise, accompagnée de la Caisse des dépôts, de l’État, de France Active, de la fondation Macif, du conseil national des chambres régionales de l’économie sociale ainsi que du réseau Entreprendre, s’est lancée dans une expérimentation dans 8 régions (1) pour concrétiser des projets entrepreneuriaux socialement innovants à l’échelle principalement de régions et d’agglomérations.

    Comment fonctionne concrètement une Fabrique au niveau local ?

Une Fabrique, au niveau local, est un outil mobilisant un réseau d’acteurs (chambres consulaires, agences de développement, services économiques des collectivités,  acteurs de l’ESS, etc.) afin de pouvoir détecter des idées, étudier leur faisabilité, identifier un porteur de projets potentiel ou une entreprise à même de prendre en charge ces nouvelles activités. La Fabrique peut être portée par un organisme existant (Union régionale des SCOP, Incubateur) ou le cas échéant créée à cette occasion. Dotée d’un budget annuel moyen d’environ 160 000 euros, elle repose sur un ou deux équivalents temps plein et réunit les représentants des partenaires nationaux de l’expérimentation et les acteurs locaux dans un comité de pilotage qui statue sur les suites à donner aux idées détectées.

    Quel est selon vous le rôle d’une collectivité dans une Fabrique ?

Les collectivités ont un rôle fondamental à jouer dans ce dispositif et cela à différents niveaux. Elles ont tout d’abord un rôle essentiel de détection d’idées grâce à leur connaissance du territoire et des besoins des habitants. On constate qu’elles représentent actuellement 41 % des apporteurs d’idées. C’est le cas par exemple de la ville de Mérignac qui est à l’origine de Club services 33, une conciergerie d’insertion, qui propose ses services aux entreprises de la zone d’activités. Elles participent au tour de table financier. Certaines collectivités (CU de Bordeaux, CA de Rouen, collectivité territoriale de Corse) ont inscrit la Fabrique dans leur schéma de développement économique, d’économie sociale ou encore leur agenda 21. Elles ont un véritable rôle à jouer d’intermédiation entre des acteurs qui restent souvent cloisonnés.

      Quel est le bilan des Fabriques et quelles sont les perspectives ?

En termes détection d’idées, plus de 1400 structures locales ont été sensibilisées au projet. Sur le plan de l’activité des Fabriques, 300 idées ont été qualifiées et ont fait l’objet de « fiches idées » ; une centaine  d’opportunités sont en cours d’étude et une cinquantaine  au stade de l’étude de faisabilité. 24  entreprises ont été créées, 86 emplois créés dès la 1ère année d’activité . L’expérimentation s’est achevée fin 2012, l’enjeu pour l’Avise est d’aujourd’hui de poursuivre le développement territorial des fabriques, modéliser leur fonctionnement, et élargir les partenariats.

Note : (1). Aquitaine, Corse, Haute-Normandie, Île-de-France, Languedoc-Roussillon, Provence - Alpes - Côte d’Azur, Rhône-Alpes.

allez voir le site de l'AVISE : http://www.avise.org/spip.php?article1198

Propos recueillis pour Projet de terrtoire de ETD par Armelle Laperrière

http://www.projetdeterritoire.com/index.php/Nos-thematiques/Developpement-economique/La-Fabrique-a-initiatives-le-chainon-manquant-entre-l-idee-et-le-projetlogo_etd_nls.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires