Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 09:35

La carte de vie quotidienne modernise les services et la gestion - Midi-Pyrénnées-31-

A 9 km au nord de Toulouse, Castelginest a distribué 5.000 cartes de vie quotidienne depuis 2005. Baptisée Castel’Utile, la carte donne accès à tous les services municipaux avec un système de prépaiement. L’administration est modernisée et les usagers satisfaits à plus de 80%.

Commune de la communauté urbaine Toulouse Métropole, Castelginest (11.000 habitants) proposait dès 1997 une carte magnétique pour payer les cantines municipales. Pour aller plus loin et intégrer les autres services, la commune a répondu en 2003 à l’appel à projets national sur la carte de vie quotidienne.

    L’exemple de la cantine scolaire

La carte à puce sans contact Castel’Utile offre l’accès et le paiement à l’ensemble des services municipaux que sont les cantines municipales, la crèche, la halte-garderie, l’accueil de loisirs et l’école de musique. Ainsi, en arrivant à l’école le matin, chaque enfant "badge", en passant sa carte sur une borne : une pression pour manger à la cantine, une seconde pression pour la garderie du soir. L’opération se déroule en présence d’une agent territorial spécialisé des écoles maternelles (Atsem). Dès 9 heures, les données sur le nombre d’enfants prévus pour le déjeuner du jour sont transmises via internet à la régie située à la mairie, qui transfert dans la foulée l’information à la cuisine centrale.

     Feuille de route précise et phase de test

Avant d’arriver à ce système simple comme un jeu d’enfant, il a fallu bien dimensionner le dispositif. D’abord en évaluant ce qui se faisait ou était en projet ailleurs. "Lors de rencontres avec les collectivités locales qui répondaient à l’appel à idées, nous avons réalisé que les projets très ambitieux, comme allier la carte de vie quotidienne avec une carte d’identité ou un certificat de signature électronique, soulevaient beaucoup de difficultés", observe Nicolas Begué le directeur général des services (DGS). A Castelginest, les objectifs sont clairs et cadrés : la commune souhaite connecter l’ensemble des services qui dépendent directement de la mairie, créer un compte unique par famille afin de faciliter la gestion et éviter au maximum les impayés. Le tout pour un coût acceptable. "Outre des besoins bien identifiés dès le départ, la volonté politique affirmée par le maire est un élément indispensable, estime le DGS. Il est également important de désigner un chargé de mission qui coordonne les 5 ou 6 services concernés." A l’issue de l’appel d’offres, la commune a choisi parmi les quatre candidats un prestataire de service situé à Toulouse à l’époque. Fin 2004, le système est testé pendant 3 à 6 mois, d’abord sur trois services - cantines, accueils de loisirs, école de musique - avant d’être élargi aux autres. "Parmi les tests, nous avons vérifié la fiabilité des transmissions d’informations de la régie vers la cuisine centrale, en réalisant un double listing papier et informatique", précise le DGS.

      La régie unique : une suite logique

En interne, il a fallu bien sûr assurer la formation à l’occasion des changements de logiciels. A cette occasion, pour simplifier la gestion, la mairie a mis en place le dossier unique d’inscription et décidé de passer en régie unique. Les familles remplissent désormais un seul dossier avec toutes les pièces nécessaires à l’ensemble des services. Chaque famille dispose d’un seul compte et peut le recharger : soit par chèque, ou directement en régie, ou encore par carte bancaire sur une borne installée dans les locaux de la mairie. En début d’année, les familles doivent présenter un compte positif pour accéder aux services. "C’est ce qui a été le plus dur à faire accepter aux familles, se souvient le DGS. La cantine n’est jamais interdite aux enfants, en revanche, les services petite-enfance très coûteux sont bloqués au-delà de trois semaines en compte négatif." L’enquête de satisfaction réalisée en 2007 révélait que 80 à 90% des usagers étaient satisfaits du service.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

La carte de vie quotidienne : investissement
Castelginest a réalisé un investissement de 100.000 euros pour installer plusieurs bornes de pointage dans six sites, le terminal de paiement à la mairie, les lignes informatiques, le logiciel de gestion, ainsi que la prise en charge des formations du personnel et les cartes elles-mêmes. Dans le cadre de l’appel à projets, l’Etat a contribué à hauteur de 30% du montant de l’investissement, et la commune a récupéré la TVA. Le coût de fonctionnement s’élève à 2.000 euros par an, comprenant la maintenance et les cartes délivrées gratuitement aux nouveaux venus. En cas de perte, une nouvelle carte est facturée 6 euros.

Contacts : Commune de Castelginest ; Nombre d'habitants : 11 000

Hôtel de ville, Grand'Place du général de Gaulle, CS 20243 ; 31780 Castelginest
tél. : 05 61 37 75 37 ; webmaster@mairie-castelginest.fr

Bégué Nicolas ; Directeur général des services ; tél. :05 61 37 75 40

nicolas.begue@mairie-castelginest.fr

paru le lundi 15 avril 2013 dans le n° 88 de Mairie-conseils

http://www.mairieconseils.net/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250264995346

Partager cet article

Repost 0

commentaires