Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 09:43

  Fonds européens circuits administratifs compliqués

Le bilan d'étape de la politique de cohésion retient un certain tropisme des régions pour les investissements dans l'énergie et l'industrie. Mais le pays n'arrive pas à se défaire de problèmes bien connus. Lourdeurs administratives et manque d'appui aux petites structures et PME persistent.

Depuis 2007, les fonds européens ont été suffisamment mobilisés dans les territoires pour donner une idée de leurs effets. Malgré la crise, la France a fait le choix de ne pas réorienter l'affectation des aides de Bruxelles. Dans un document d'une quinzaine de pages publié en décembre, la Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire (Datar) dresse une synthèse des évaluations à mi-parcours réalisées dans chaque région.
Certains problèmes sont bien connus, comme l'usage conjoint du Fonds européen de développement économique régional (FEDER : infrastructures, TIC, innovation…) et du Fonds social européen (FSE : emploi, formation, chantiers d'insertion…). Dans les zones urbaines notamment, Bruxelles encourage les projets qui combinent les deux dimensions. L'idéal serait aussi de pouvoir s'appuyer sur le FSE pour former des travailleurs dans des domaines encouragés par le Feder (énergies renouvelables, par exemple). Mais "certaines évaluations font le constat de l'impossibilité d'évaluer l'articulation entre les deux fonds". La coexistence de deux gestionnaires différents (Sgar pour le Feder et Direccte pour le FSE) complique sérieusement la donne.
Certaines actions sont par ailleurs mises en avant pour leur utilité concrète auprès des populations. C'est le cas de la réhabilitation thermique des bâtiments. "Une baisse des charges de 157 euros/an/foyer a pu être observée dès la première année" à la suite d'une "opération de rénovation de 180 logements sociaux à Carcassonne", relate le document.
Mais les fonds européens ne sont pas épargnés par les effets d'aubaine. "On note une surreprésentation des projets photovoltaïques par rapport aux autres types d'énergies renouvelables", rapportent les évaluations. Jusqu'à la mise en place du moratoire gouvernemental, la France a assisté à une ruée sur cette énergie, conséquence d'un prix de rachat de l'électricité par EDF très avantageux. Certaines évaluations recommandent ainsi de cesser les aides au photovoltaïque, sauf dans les régions "intégrant une démarche globale de maîtrise des consommations énergétiques".

       Primat de l'industrie

Les choix d'investissements, guidés par la stratégie de Lisbonne qui mettait fortement l'accent sur la compétitivité, ont abouti dans certaines régions à un "primat de l'industrie". En Midi-Pyrénées, par exemple, "la moitié des interventions sectorielles estimées est ciblée sur l'industrie, alors que ce secteur ne représente que 20% de l'emploi régional". Le document note par ailleurs que les secteurs de l'agroalimentaire et de l'aéronautique ont constitué un rempart contre la crise, alors que les régions dotées d'industries plus traditionnelles (comme l'automobile) ont été davantage exposées, à l'image de la Picardie ou du Poitou-Charentes.
L'accent mis sur l'innovation a en outre découragé le recours au Feder au profit d'autres fonds. "Certaines évaluations constatent un détournement vers le Feader", dédié aux zones rurales, qui trouvent peut-être plus difficilement leur place dans la stratégie de Lisbonne.
Sur la mise en œuvre technique enfin, une marge de progression réelle existe. Les bénéficiaires de fonds européens regrettent par exemple que le "service instructeur" qui étudie les demandes de subventions (préfectures, régions, départements ou des structures diverses comme l'Ademe, par exemple) "se cantonnent à la gestion administrative des dossiers au détriment d'un accompagnement au montage". Le versement des subventions, qui prend parfois plusieurs années, reste un frein très important. A noter que la révision générale des politiques publiques, qui impose une cure de minceur aux administrations est parfois perçue comme un facteur de désorganisation. "Des services instructeurs ne savent plus qui est leur référent", note le document. Et l'information en direction des bénéficiaires potentiels reste trop faible. Les PME ou les petites associations gardent leur distance avec les fonds européens, qu'elles jugent trop complexes. 

Marie Herbet / EurActiv.fr , Publié le mardi 17 janvier 2012 par localtis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250263052141&cid=1250263025602 Europe anim-drapo.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires