Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 10:21

Malgré un regain de population inattendu, le territoire présente de grandes fragilités.

Les 100.000 habitants supplémentaires venus repeupler le Massif central entre 1990 et 2006 ne suffiront pas pour garantir l’avenir.

 Les deux premiers volets du nouvel Atlas du Massif central publiés ce printemps sur le Web se consacraient à la démographie et au tissu productif. Ils étaient dominés par une excellente nouvelle issue des données du recensement de 2006 : 100.000 habitants de plus, alors qu’à la lumière de tous les précédents recensements, le Massif semblait promis à une inéluctable désertification. Les deux derniers volets de l’enquête consacrés à l’organisation territoriale et à la population.

        Trois gros ensembles de plus de 250.000 habitants

L’avenir des territoires se décide dans les villes et le Massif Central apparaît mieux irrigué que les autres massifs français avec trente aires urbaines et surtout trois gros ensembles urbains de plus de 250.000 habitants.

Le principal, l’ensemble clermontois qui s’étend de Vichy à Issoire, rassemble 427.000 habitants, se classe au dix huitième rang français. Il est suivi de l’ensemble  stéphanois, av e c 319.000 habitants, Limoges arrivant derrière avec 260.000 habitants. Ces ensembles, qui sont les poumons de leur région, concentrent les services de haut niveau, les populations de cadres et les universités. Ils sont épaulés par d’autres ensembles, hors massif, comme Toulouse ou Lyon, les deux plus grandes agglomérations françaises après Paris, qui rayonnent largement à l’intérieur du Massif central, et contribuent à doper l’économie des franges du territoire.

Derrière ces trois gros centres, on citera les neuf aires urbaines de 50.000 à 200.000 habitants qui sont, par ordre décroissant Roanne, Brive, Saint-Chamond, Vichy, Montluçon, Rodez, Le Puy, Moulins et Aurillac. Toutes se situent dans la première moitié des 355 aires urbaines françaises.

          L’étude du marché du travail dans le Massif central révèle quelques surprises.

Au delà d’un taux de chômage (6,7 %) – globalement un point en dessous de la moyenne française (7,6 %) – les jeunes semblent accéder plus tôt à l’emploi : 43,4 % des 1524 ans travaillent dans le Massif, contre 42,5 au niveau national.

En revanche, on quitte plus tôt son emploi. Entre 60 et 64 ans, la proportion de personnes au travail est de cinq points inférieure à la métropole. Ainsi, avec seulement 34,8 % des seniors à travail, le Massif central est encore loin de l’objectif de 50 % affiché par l’Europe pour 2010.

         Une proportion importante d’agriculteurs

La proportion importante d’agriculteurs constitue également une caractéristique du Massif central. Ils étaient 19 % en 1975, 12 % en 1990, et encore 7 % en 2006, soit encore près du double de la moyenne nationale (4 %).

Le caractère industriel de la région est également marqué avec 18 % des actifs. Si l’on regarde dans le détail, certains contrastes apparaissent. Avec un taux de chômage autour de 10 %, les bassins de Thiers et Vichy apparaissent particulièrement affectés. À l’inverse, des villes comme Rodez, Mauriac, Tulle ou Saint-Flour restent en dessous des 5 %, les trois grands centres se situant, eux, entre 7 et 8 %.

Arnaud Vernet, LA MONTAGNE mardi 6 juillet 2010

 

Atlas du Massif central : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=6012

Résumé : L'Atlas du Massif central regroupe, sous l'angle de l'espace, les principales données caractérisant les hommes et les activités implantés sur ce territoire. Outil pédagogique, il permet de mieux le connaître, d'en découvrir son unité mais aussi toute sa diversité. Outil d'aide à la décision, il apporte une connaissance objective des principales composantes de ses développements démographique, social et économique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires