Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 10:03

Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) s'est dit le 30 mars "très inquiet" de la possible annulation par le Conseil d'Etat, à la demande du collectif d'associations anti-éoliennes Vent de colère, du texte fixant les conditions d'achat en France de l'électricité d'origine éolienne.

Une telle annulation, demandée par le rapporteur public lors d'une audience du 12 mars et suspendue à la décision des juges du Conseil d'Etat, constituerait un "coup de frein fatal" pour la filière et menacerait 9.000 de ses 10.000 emplois directs et indirects, s'est alarmé le président du SER, Jean-Louis Bal. "Les conséquences, on les voit déjà", a-t-il assuré. "La nouvelle [d'une possible annulation] est connue et notamment des banquiers qui constatent qu'il y a une insécurité juridique et ne veulent plus financer les nouveaux projets", a-t-il ajouté. "Si l'arrêté fixant les tarifs d'achat était cassé, la situation se prolongerait jusqu'à un nouvel arrêté, ce qui peut prendre plusieurs mois et veut dire qu'on serait pendant ce temps-là sans tarif d'achat", a-t-il expliqué.
Ces tarifs permettent aux producteurs d'électricité éolienne de revendre à EDF ou à d'autres opérateurs, à un prix fixé par un arrêté datant de 2008, le courant produit par leurs installations. Un précédent arrêté, datant de 2006, avait été annulé en 2008 par le Conseil d'Etat à la demande de la même fédération Vent de colère, qui regroupe quelque 800 associations opposées à l'énergie éolienne. Lors de l'audience du 12 mars, le rapporteur public, dont les avis sont souvent suivis par les juges du Conseil d'Etat, a évoqué l'absence de notification à la Commission européenne de ce tarif en tant qu'aide d'Etat, a rapporté le président du SER. Vent de colère a confirmé que le rapporteur public du Conseil d'Etat avait demandé l'annulation de l'arrêté, indiquant que la décision était généralement rendue trois à quatre semaines après l'audience, mais sans exclure un possible report en raison du contexte électoral. Les anti-éoliens contestent notamment le modèle économique qui consiste à répercuter "le surcoût du courant sur la facture des abonnés", a indiqué le président de ce collectif, Alain Bruguier
Avec un peu plus de 6.500 mégaWatts (MW) de capacité éolienne installée, uniquement sur terre pour le moment, la France est déjà en retard sur ses objectifs du Grenelle de l'environnement qui prévoyaient 19.000 MW sur terre et 6.000 MW en mer d'ici à 2020. Après l'assujetissement des éoliennes au régime juridique des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE), entré en vigueur en 2011, et l'opposition croissante des défenseurs du patrimoine et des paysages, la remise en cause des tarifs d'achat risquerait d'hypothéquer sérieusement l'avenir de la filière dans l'Hexagone.

A. L. avecAFP

Publié le vendredi 30 mars 2012 par localtis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250263481941&cid=1250263478486

Partager cet article

Repost 0

commentaires