Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 10:13

 

La France possède l’un des plus beaux arsenaux conventionnels et réglementaires de la formation continue. Mais comment s’en sert-on ? Une enquête de l’Observatoire CEGOS auprès de 2 200 salariés de quatre pays (Espagne, Allemagne et Angleterre, en plus de la France) permet de questionner le lien entre les dispositifs et les pratiques, de manière comparative avec ces trois voisins.

On repère des points communs entre les quatre pays :

- les jeunes et les cadres sont en tête des bénéficiaires de la formation,

- la concertation avec les managers est limitée, sauf en Angleterre,

- les formations techniques dominent,

- les contenus des formations souhaités en priorité portent sur l’efficacité professionnelle, la communication et les langues,

- les salariés espèrent tirer de la formation de meilleurs revenus, un épanouissement personnel et professionnel et une évolution professionnelle,

- ce sont les entreprises moyennement grandes (250 à 1 000 salariés) qui forment le plus leurs salariés, et non les plus grandes…

Mais les réponses des salariés français dessinent aussi des différences avec les autres pays.

- C’est la France qui est le pays où l’initiative des salariés en matière de formation est la plus faible (52 % contre 67-68 % en en Espagne ou en Allemagne) ;

- Un plus grand nombre de salariés n’ayant pas eu de formation depuis au moins trois ans acceptent de ne pas faire partie des personnes habituellement formées ;

- Les salariés français sont moins disposés à se former sur leur temps (60 %) et leur financement (35 %) propres (est-ce parce qu’ils peuvent utiliser le CIF et le DIF ?)

- La France est le pays où les modalités de formation sont les moins diversifiées : peu de e-learning, peu de nouvelles méthodes de formation collaborative (blog, forum, podcast…) et les salariés français sont ceux qui exposent le moins de souhaits de formation et restent peu friands de ces innovations ;

--Les salariés français sont ceux qui apprécient le moins l’action de leur entreprise. Cette critique porte sur l’identification des besoins, la possibilité d’expression des attentes et besoins personnels, l’information sur l’offre de formation, le rôle accordé à leur manager dans ce domaine et pour la construction et la sécurisation de leur parcours professionnel.

L’image qui se dégage de cette enquête est qu’on en reste en France à une conception traditionnelle de la formation. Elle peine encore à s’imposer comme une démarche dynamique, tant pour l’entreprise comme investissement dans les hommes et son propre développement que pour les salariés comme acteurs revendiquant leur part d’initiative. Même si ce sont les non formés français qui font le plus appel à l’argument de la crise pour expliquer l’état de la formation, ce motif est loin d’être suffisant pour expliquer des pratiques critiquées depuis longtemps. L’utilisation des possibilités créées en France par la négociation et la réglementation est loin d’être optimale. La réglementation est importante, les accords collectifs sont nombreux. Mais tout cela ne parvient pas à modifier suffisamment les pratiques du management et celle des salariés.

Enquête Cegos, publié dans « les clefs du social »du 6 juin 2010 

http://clesdusocial.com/mois-social/mois-social-10/08-formation/Formation-francais-a-la-traine.htm

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires