Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 10:24

Dans l'optique de qualifier et de sécuriser l'emploi saisonnier dans tous les secteurs concernés, au premier rang desquels on trouve le tourisme, l'État et la Région Rhône-Alpes ont lancé un dispositif accessible à ces catégories de travailleurs : la VAE (Validation des acquis de l'expérience) pour les saisonniers. La coordination et la promotion de ce dispositif sont assurées par PERIPL (Pôle d'échange, de ressources et d'information sur la pluriactivité et la saisonnalité). Antoine Fatiga, conseiller régional et spécialiste du dossier des saisonniers, et Antoine Bel, chargé de mission à PERIPL, commentent ce dispositif.

Les saisonniers, qui par définition occupent plusieurs emplois dans l'année, ont un statut qui ne leur permettait peu jusqu'à présent d'avoir accès à la VAE (Validation des acquis de l'expérience). C'est donc dans l'optique de qualifier et de sécuriser l'emploi saisonnier dans tous les secteurs concernés (hôtellerie, restauration, tourisme, commerce, agriculture, BTP, services à la personne, sport) que l'État, par l'intermédiaire de DIRECCTE Rhône-Alpes, et la Région ont lancé cette année, un dispositif spécifique, la VAE pour les saisonniers, un dispositif accessible à ceux d'entre eux qui travaillent dans la région. Cette formule, expérimentée sur la période 2010-2012, est adaptée aux caractéristiques de la saisonnalité et répond aux besoins de qualification professionnelle de chaque secteur d'activité.

Un dossier qu'Antoine Fatiga, conseiller régional et vice-président de Rhône-Alpes Tourisme pour le tourisme associatif et social, connaît parfaitement bien. « À la fin des années 80, à la suite de plusieurs hivers sans neige, nous nous sommes rendus compte qu'on se préoccupait des saisonniers venant de loin mais peu des locaux. Il faut dire qu'à l'époque on vivait assez bien d'une activité saisonnière hivernale avec un peu d'agriculture ou de BTP à côté alors qu'aujourd'hui on vit moins bien de l'activité saisonnière et plus du tout de l'agriculture. Pour la branche remontées mécaniques et domaines skiables, les partenaires sociaux ont a alors réfléchi à un accord permettant de vivre et travailler au pays. Il s'agit de l'Accord de sécurisation des parcours des travailleurs saisonniers que nous interrogeons pour savoir ce qu'ils font l'été et voir de quelle manière on peut les aider à accéder à un emploi local l'été dans une entreprise implantée sur le territoire. D'où le concept de gestion territorial de l'emploi et des compétences pour sécuriser le parcours des personnes concernées mis en place avec la Direction de l'emploi en Rhône-Alpes en 2007 qui a testé ce dispositif dans le Parc naturel régional des Bauges. Par exemple, les entreprises de la filière bois acceptaient d'embaucher des saisonniers des remontées mécaniques à condition que les collectivités locales se fournissent chez elles ».

La VAE pour les saisonniers est en quelque sorte issue de ces expériences de terrain. « Et c'est là que PERIPL intervient sur une partie du processus, note Antoine Fatiga. De mon point de vue, le concept doit rester aux mains des partenaires sociaux et des élus. Les partenaires sociaux ont mis en place, d'autres dispositifs complémentaires pour la VAE comme le dispositif Diapason qui est financé par la Région et qui fait intervenir les CIBC (Centres institutionnels de bilan de compétences). De notre point de vue, la VAE est un concept intéressant qui demande beaucoup de travail, le taux de réussite se situant entre 10 et 20%. PERIPL, les CIBC mais aussi le CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) et d'autres opérateurs font une partie de ce travail d'accompagnement. Pour un saisonnier, faire une VAE est compliqué surtout lorsqu'on sait qu'il touche moitié moins qu'un salarié permanent lorsqu'il se retrouve au chômage. C'est la raison pour laquelle est organisé les 3, 4 et 5 décembre à Aubagne, le Forum social des saisonniers, l'objectif étant de leur donner la parole et de mener des actions pour qu'ils soient des salariés à part entière ».

Pour sa part, Antoine Bel, chargé de mission à PERIPL, structure basée à Annecy-le-Vieux, revient sur le dispositif de la VAE lancé par la préfecture de la Haute-Savoie. « L'expérimentation de la VAE pour les saisonniers s'est faite entre 2006 et 2009 et le dispositif a été repris cette année par la Région et la DIRECCTE. L'originalité du dispositif est qu'il est accessible à tous les saisonniers quelle que soit leur région d'origine pourvu qu'ils puissent justifier d'une saison de travail en Rhône-Alpes. En juin, on nous a demandé de porter ce dossier qui passe par un important travail de sensibilisation auprès des employeurs et de communication à destination des travailleurs saisonniers, principalement lors de forums de l'emploi comme celui qui s'est tenu à Albertville le 21 octobre. Plus de 4 000 saisonniers étaient présents et nous sommes déjà à une vingtaine d'inscrits pour s'engager dans une VAE sachant que c'est complètement gratuit. Pour s'inscrire, il suffit d'aller sur le site http://www.vae-saisonnier.fr/. La VAE valide des acquis d'expérience et permet d'obtenir un  diplôme. Nous assurons le suivi du saisonnier du début à la fin et nous l'assistons à chacune des étapes, notamment grâce à la mise en place d'un partenariat avec une centaine de structures locales pour un service d'information-conseil de proximité. En général, les saisonniers font leur VAE à l'intersaison et nous les motivons pour qu'ils aillent au bout du processus. Il y a quatre étapes : trouver un diplôme officiel correspondant au parcours professionnel de l'intéressé ; faire une demande de recevabilité ; préparer l'entretien avec le jury ; réaliser cet entretien, le jury étant composé de professionnels du secteur concerné ou de représentants de l'Éducation nationale ». 

Deux sessions sont programmées chaque année au printemps et à l'automne et plus de 7 000 diplômes sont accessibles. L'examen ressemble à un entretien d'embauche et dure environ une heure. Pour mener à bien sa mission, PERIPL disposait cette année d'un budget de 80 000 € financé à hauteur de 60% par l'État et de 40% par la Région. Antoine Fatiga estime qu'il y a entre 100 000 et 200 000 emplois saisonniers (tourisme, agriculture, BTP) équivalents temps plein en Rhône-Alpes. Et, en comptant les emplois indirects, son évaluation va de 200 000 à 400 000 équivalents plein temps, un tiers de ces emplois étant occupés par des locaux, un tiers par des Français d'autres régions et un tiers par des étrangers !

Publié le 26/11/2010 dans Rhône Alpes Tourisme

http://pro.rhonealpes-tourisme.com/articles/les-saisonniers-beneficient-de-la-vae-1357-1.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires