Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 10:31

Le massif de la Sainte-Victoire, au cœur du Pays d’Aix (Bouches-du-Rhône) est un des hauts lieux de la randonnée. Grâce à "La Victorine", un petit bus de vingt places, touristes et cyclistes y accèdent facilement. Bus + vélo : le modèle est exportable, y compris en ville.

"La Victorine" est le nom commercial de deux lignes interurbaines qui desservent le Pays d'Aix. Ces lignes "touristiques" ont été créées en 2002, d'abord lors des week-end prolongés : jeudi, vendredi, samedi et dimanche. Puis, devant la croissance de la fréquentation, elles ont fonctionné sept jours sur sept. Des racks vélo (accroche-vélo) ont été ajoutés aux bus il y a deux ans. Olivier Calando, directeur opérationnel des déplacements de la communauté d'agglomération du Pays d'Aix (33 communes, 360.000 habitants), en attribue tout le mérite à l'entreprise délégataire : "La compagnie des autocars de Provence (CAP) nous a fait cette proposition afin de développer le cyclotourisme. Un service gratuit pour les usagers des bus et qui ne nous était pas refacturé. Le Pays d'Aix a tout de suite été partant mais j'ai conscience que nous sommes précurseurs et qu'il faut laisser du temps à ce service pour qu'il trouve ses marques."

    Coût de l'équipement d'un véhicule : 3.000 euros

Bernard Curnier, directeur de la CAP, juge les résultats satisfaisants : "Nous transportons entre vingt et trente vélos par semaine, sur les deux axes. A notre grande surprise, les racks sont utilisés pour quitter la ville d'Aix-en-Provence mais aussi pour y venir. Beaucoup d'adolescents viennent à Aix avec leurs vélos pour se déplacer plus facilement en ville. C'est un service supplémentaire que nous proposons au public. Enfin, l'investissement est raisonnable : 3.000 euros par véhicule, la moitié nous a été remboursée par l'Ademe." Le dispositif adopté par la CAP prend pour modèle les bus des stations de sports d'hiver qui transportent des racks à skis en hiver et en été, de plus en plus souvent, des racks à vélos. Sur les trois bus de la Victorine, six vélos peuvent être transportés, verticalement. La roue avant est maintenue par un crochet, la roue arrière prise dans une gouttière et bloquée par une sangle. Le conducteur qui dispose d'une caméra surveille du coin de l'œil son précieux chargement et peut, si besoin est, aider à la mise en place des vélos.

      Pour la montagne et pour la ville

D'autres formules existent, en France et à l'étranger. Aux Etats-Unis, les racks sont installés à l'avant des véhicules mais la Direction régionale de l'industrie de la recherche et de l'environnement (Drire), qui homologue les véhicules, juge cette solution dangereuse pour les piétons. Les vélos peuvent aussi prendre place dans les bus, souvent à l'arrière, dans des compartiments séparés des voyageurs. Cela prend de la place et ne pouvait être envisagé dans les petits bus de la Victorine. De la même façon, la remorque a été envisagée mais elle rendait les marche-arrière difficiles et n'a pas été retenue. Suivant les situations, une solution ou une autre peut être choisie. Le développement du vélo dépend directement de la mise en place d'une offre qui lui est adaptée.

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils, mardi 09 mars 2010

http://www.localtis.fr/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250259597758

Partager cet article

Repost 0

commentaires