Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 09:58

Dans le Gâtinais, le centre de loisirs itinérant s'installe dans les écoles ou au collège - Bourgogne - 89 -

A la lisière de l’Ile-de-France et de la Bourgogne, le Sivom du Gâtinais propose depuis 2010 un centre de loisirs itinérant aux enfants du territoire. Sur ce territoire rural très étendu, le centre déménage d’une commune à l’autre pendant les petites vacances. Pour les deux mois d’été, il s’installe au collège. De quoi pallier l’absence de construction tout en offrant un accueil de qualité.

Au nord-ouest de la Bourgogne, entre Sens et Nemours, le Sivom du Gâtinais réunit 25 communes, dont 22 adhèrent au service extra-colaire. Pour accueillir les enfants de ces communes pendant les vacances scolaires, le Sivom louait depuis 2006 un château, ce qui obligeait certaines familles à parcourir 30 km. D’où la volonté des élus de trouver une solution qui permette de "faire tourner" l’accueil des enfants en différents points du territoire. "Nous avons eu l’idée de créer un service des accueils de loisirs itinérant d’abord pour les petites vacances, en utilisant les ressources des communes adhérentes, car cela permet de faire connaître la structure à davantage de familles, tout en réduisant les coûts, puisqu’il n’y a plus de location", explique Christine Aita, présidente du Sivom.

     Après les communes, un partenariat avec le conseil général de l’Yonne

L’idée est de recevoir les enfants dans des locaux scolaires qui sont inoccupés durant les vacances. Durant les petites vacances, l’accueil - qui concerne 30 à 40 enfants - a lieu dans des écoles prêtées par les communes. "Nous souhaitions faire tourner l’accueil de loisirs au maximum afin de faire vivre les petites communes, indique Nathalie Corsaro, responsable du service Action sociale et animation. Cependant, nous avons des contraintes matérielles, puisque l’école accueillante doit avoir un réfectoire, une chambre froide, du terrain pour sortir les enfants et des locaux adaptés aux moins de six ans." En pratique, ce sont donc, à tour de rôle, plusieurs communes qui accueillent les enfants. Les conventions d’utilisation des locaux scolaires signées avec chacune de ces communes stipulent qu’il n’y a pas de location de locaux, et certaines prévoient un forfait comprenant le chauffage, l’eau et l’électricité. "Durant l’été, c’est une centaine d’enfants qui est concernée par l’accueil de loisirs, il fallait donc passer à une solution d’une autre dimension. Nous avons pensé au collège du territoire, qui a le mérite d’être doté d’un anneau sportif avec stade et gymnase, et avons sollicité le conseil général en nous appuyant sur l’expérience réussie du centre de loisirs itinérant dans les communes", explique la présidente du Sivom. Nous avions en effet démontré la preuve de la possibilité de mutualiser les équipements : un pari remporté grâce aux compétences des personnels." Une convention a été signée par le Sivom avec le conseil général et le principal du collège de Saint-Valérien en 2010, qui prévoit également une mise à disposition gratuite, avec une participation financière pour les fluides et les produits d’entretien. Le centre de loisirs a investi le collège pour les grandes vacances dès l’été 2011.

     Une structure hors les murs qui s’adapte : cantine et transport

"En ce qui concerne la cantine, le service fait appel à un prestataire de service qui apporte les repas en liaison froide, puis dans les communes, nous signons un contrat de travail avec les agents communaux de cantine, précise la responsable du service. Au collège, nous embauchons deux contrats pour l’été." Comme le territoire est très étendu et que le lieu d’accueil du centre de loisirs change en fonction des vacances, le Sivom a mis en place un système de transport pour acheminer les enfants vers la commune accueillante. "En zone rurale, ce service est très apprécié des familles, souligne la responsable du service. Le circuit change bien entendu en fonction de la commune, mais également en fonction des inscriptions afin de répondre au mieux à la demande des familles." L’inconvénient majeur de l’itinérance de l’accueil réside dans l’obligation du déménager le matériel propre aux activités de loisirs ce qui nécessite des temps de mise en place. S’y ajoute la décoration des lieux pour éviter que les enfants aient l’impression de retourner à l’école pendant leurs vacances. Toutefois, le système a l’avantage de rassurer les primaires qui grâce à leurs séjours au centre de loisirs connaissent déjà le collège à leur entrée en classe de 6e.

      Fréquentation en hausse et perspective nouvelle

Le partenariat avec les écoles et les familles, conjugué à une démarche de qualité et de formation forte s’avèrent payants puisque la fréquentation est en hausse. "Nous avons prouvé aux habitants qu’on allait vers eux, estime la présidente."

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contacts :Sivom du Gâtinais , 6 rue Danton, 89690 Chéroy
tél. : 03.86.97.71.94 ; contact@gatinais-bourgogne.fr
Nombre de communes : 25 ; Nombre d'habitants : 16 000
Nom de la commune la plus peuplée : Saint-Valérien , 1 691 hab.

Aita Christine, Présidente, contact@gatinais-bourgogne.fr

Corsaro Nathalie, Responsable du service Action sociale et animation, coordinatrice des accueils de loisirs, tél. :03 86 97 42 21 ; nathaliecorsaro@gatinais-bourgogne.fr

paru  le lundi 08 avril 2013 dans la n°88 de Mairie Conseil

http://www.mairieconseils.net/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250264989987

Partager cet article

Repost 0

commentaires