Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 10:04

La communauté de communes de Crèvecœur-le-Grand a décidé d’adosser son projet de déchèterie à celui d'une recyclerie gérée en régie sur le même site. Depuis 2002, l’activité n’a cessé de progresser et des emplois locaux ont été créés.

Au départ de l’initiative, il y a les convictions des élus locaux de la communauté de communes de Crèvecœur-le-Grand (Oise, 20 communes, 8.000 habitants), qui avec les services communautaires, mènent depuis plusieurs années une réflexion ambitieuse sur la gestion des déchets. La visite d'une ressourcerie associative à Beauvais - les Ateliers de la Bergerette -, a été le facteur déclenchant qui a décidé l’intercommunalité à monter cette déchèterie-recyclerie. La particularité de cette installation est qu'elle est entièrement gérée par la collectivité (via une régie) alors que les recycleries-ressourceries sont majoritairement associatives, et qu’elle regroupe deux équipements sur le même site.

        Recrutement et formation d’un salarié

Un comité de pilotage, rassemblant des élus et des représentants des différents partenaires financeurs ou impliqués dans la formation du personnel du futur site, est constitué. Le premier salarié, Arnaud Baron, aujourd'hui responsable du site, a été formé durant plusieurs mois en s’appuyant sur plusieurs structures : d’abord au sein des Ateliers de la Bergerette (qui a également réalisé une pré-étude du projet pour la communauté de communes), puis auprès de la boutique de gestion Le Roseau (étude de faisabilité, gestion...) et enfin de l'Ademe (sur les ratios, la communication...). Il a ainsi pu évaluer le bon dimensionnement de l'équipement et le nombre de personnes à recruter sur le site. La déchèterie a ouvert en juillet 2001, et le magasin de la recyclerie en octobre 2002.

      Un projet soutenu par plusieurs partenaires

Le site est composé, en plus des installations de la déchèterie, de l’espace de la recyclerie qui comprend 50 m2 d'ateliers où sont réparés l'électroménager, les jouets, la vaisselle, les livres et les meubles, ainsi qu’un magasin intérieur (300 m2) et extérieur (1.000 m2), une salle de réunion pour l'accueil de classes (40 m2), des bureaux (30 m2). L'investissement s'est élevé à 777.489 euros, financé par le conseil régional via le fonds régional pour l'environnement, l’Ademe, l’Etat via la dotation au développement rural, l'agence de l'eau et le Sénat.

       18.800 passages en 2011 contre 6.216 en 2002

Les habitants sont régulièrement informés de l’activité du site via le bulletin intercommunal, la presse locale ainsi que des flyers et un guide réalisé avec l'Ademe. Depuis l'ouverture, l'activité n'a cessé de progresser. En 2011, la déchèterie a comptabilisé 18.800 passages (2.500 tonnes de déchets entrants) contre 6.216 en 2002 (2.000 tonnes). Les recettes de la recyclerie étaient de 48.800 euros en 2011 contre 27.000 euros en 2003. Environ 90 tonnes d'encombrants sont réutilisés chaque année. En moyenne, 350 personnes se rendent à la vente mensuelle (chaque premier samedi) de la recyclerie. Le prix des objets - triés au moment de leur dépôt, puis réparés et revendus - ou de la matière première récupérée, sont fixés par rapport au marché du neuf et de l'occasion. Le responsable du site a été nommé régisseur des recettes, et notifie chaque vente et achat via un carnet à souches.

     Une activité qui tend vers l'équilibre

Le site emploie deux personnes à plein-temps en CDI, trois autres en contrats d'accompagnement vers l'emploi (CAE) et deux autres personnes à temps partiel pour assister la vente mensuelle. "Chacun d'entre nous a été formé pour être polyvalent et peut travailler aussi bien dans les ateliers, le magasin, pour la collecte des déchets ou la sensibilisation des habitants," explique le responsable du site. "Si on attribue le plein temps au fonctionnement de déchèterie, on peut considérer aujourd'hui que l'activité de la recyclerie - basée sur les emplois aidés d’un coté et les recettes de vente de l’autre - atteint presque l'équilibre financier", poursuit-il.

Le regroupement de la déchèterie et de la recyclerie évite d'inutiles et coûteux transports. Ce qui est difficilement mesurable, c'est l'apport en terme environnemental et social du site. "Notre objectif est toujours de diminuer la part des déchets non triés des ménages en développant de nouvelles filières de tri comme les meubles ou, prochainement, le textile", conclut le responsable du site.

Lucile Vilboux / Acteur rural, lundi 11 Juin 2012,  pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

http://www.localtis.fr/cs/ContentServer?pagename=Mairie-conseils/MCExperience/Experience&cid=1250263746850


Recyclerie / Ressourcerie

Les recycleries (appelées également ressourceries) ont vocation à collecter et à favoriser le réemploi et la vente des déchets et objets recyclés à des prix accessibles à tous, à créer de l'emploi local et durable et à sensibiliser les habitants aux questions de la réduction et de la réutilisation des déchets. Celle de la communauté de Crèvecœur est adhérente à la fédération des recycleries.


CONTACTS

Communauté de communes de Crèvecoeur-le-Grand

2 avenue du Château
60360 Crèvecoeur-le-Grand
tél. : 03 44 13 07 30
ccc.crevecoeur.le.gd@wanadoo.fr

Nombre de communes : 20,Nombre d'habitants : 8 000


Nom de la commune la plus peuplée : Crèvecoeur-le-Grand , 3 447 hab.

Mullot Eric, Président, tél. :03 44 81 74 77

Partager cet article

Repost 0

commentaires