Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 09:25

Culture à l'école : six semaines et puis s'en vont...

La commission sur l'éducation artistique et culturelle rend son rapport :

 « Pour un accès de tous les jeunes à l’art et à la culture » :

48 pages, quelques pistes et quelques piques…

Où l’on redécouvre la formule idéale de l’enseignement socioculturel des établissements agricoles, jugée non transposable…

 

OFFRIR À " TOUS LES ENFANTS " un " parcours d'éducation artistique et culturelle " en privilégiant " une approche territoriale " : Aurélie Filippetti avait tracé au comité de pilotage de la consultation un cadre assez contraignant. A la lecture des 48 pages que le ministère a rendu publiques vendredi 1er février, la ministre a dû être largement satisfaite. Le comité a trouvé, en son sein comme parmi les personnes auditionnées, un large consensus sur ces trois orientations.

Assez naturellement, la série de propositions qu'il adresse au terme du rapport s'oriente autour de trois axes :

- la gouvernance (territoriale bien sûr),

- la formation (des enseignants, des animateurs et, lorsqu'ils le souhaitent, des artistes)

- l'information (en particulier sur les bonnes pratiques).

Pas de révolution, donc. Le rapport invite bien à " actualiser la doctrine de l'éducation artistique ", en examinant l'impact du numérique, le rôle de la culture scientifique ou la nécessité éventuelle d'agir dès la petite enfance. Mais pas de grande nouveauté. Et pourtant, ce document, sans fioritures ni emphase, dévoile un paysage qui invite à la réflexion. Si aujourd'hui seuls 10 % à 20 % des jeunes profitent des dispositifs d'éducation artistique et culturelle, c'est tout à la fois une question de volonté, d'échelle et de moyens.

Les lecteurs du rapport découvriront ainsi que, dans l'enseignement agricole, 100 % des élèves disposent, depuis les années 1960, de 12 heures hebdomadaires d'" enseignement socioculturel ". Une démarche de projet, la prise en compte de la parole de l'élève, l'accueil d'artistes en résidence : un cursus presque idéal, admet le rapport. Sauf qu'avec 170 000 élèves, pilotés au plus près du terrain, le modèle de l'enseignement agricole n'est " pas transposable " aux 15 millions de jeunes de moins de 20 ans visés par le rapport. Trop fin, trop cher.

         Des " espaces de liberté "

D'autant que l'Etat s'est désengagé. Le rapport le dit clairement : l'éducation nationale et la culture ont réduit leurs dépenses depuis dix ans. Un recul entamé avec l'arrêt du plan Lang-Tasca en 2002 et poursuivi depuis lors. Or s'il invite à privilégier le pilotage au niveau des " bassins de vie ", le rapport n'en souligne pas moins la nécessité d'une correction par l'Etat des inégalités territoriales.

Redonner des moyens mais laisser aux acteurs davantage d'initiative. Là encore, l'administration essuie son lot de critiques. Les enseignants, les parents, les artistes se plaignent du corsetage réglementaire. Le rapport invite à les écouter. Il réclame aussi et surtout, avec insistance, que l'on donne des " espaces de liberté de propositions, de dialogue, d'élaboration de projet " aux jeunes eux-mêmes. Une pierre dans le jardin de l'éducation nationale.

         La tâche est immense, admet le comité. On ne peut pas tout faire. Il invite donc à commencer par l'école, en profitant de l'opportunité de la réforme des rythmes scolaires. On peut regretter que le comité ne se soit pas avancé plus concrètement sur ce terrain. On doit en revanche le saluer lorsque, en conclusion, il admet avoir été partagé entre la nécessité de tracer une politique structurante, forcément complexe, laissant la place au partenariat, et la volonté d'apporter des progrès concrets, visibles. " Le rapport fournit un début de réponse, forcément insatisfaisant. " Belle lucidité.

Nathaniel Herzberg, paru le 2 février 2013 dans Logo-Le-Monde-N-B-.jpg

 

Vous pouvez consulter l'article de Nathaniel Herzberg sur  le Monde du 2 février 2013, ou sur le site du Monde. Chargez le rapport « Pour un accès de tous les jeunes à l’art et à la culture » : http://www.culturecommunication.gouv.fr/Accueil/Actualites/Missions-et-rapports/Consultation-sur-l-education-artistique-et-culturelle-Pour-un-acces-de-tous-les-jeunes-a-l-art-et-a-la-culture/(language)/fre-FR

Partager cet article

Repost 0

commentaires