Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 09:31

Dans un rapport sur le financement du renouveau du canal du Midi présenté le 21 juin, le sénateur Alain Chatillon chiffre le remplacement des milliers de platanes malades à 200 millions d'euros.

La facture sera lourde. Selon un rapport de mission sur le renouveau du canal du Midi, commandé en octobre dernier par l’ancien gouvernement et présenté le 21 juin par Alain Chatillon, sénateur-maire de Revel (Haute-Garonne), le montant du projet de remplacement des platanes atteints par le chancre coloré s’élèvera à près de 200 millions d'euros échelonnés sur dix à quinze ans. A cet horizon-là, les platanes qui bordent ce canal classé au patrimoine mondial de l’Unesco sont en effet condamnés. Plus d’un millier d’entre eux ont déjà été abattus et brûlés sur place. Un programme prioritaire de replantation a bien été prévu par Voies navigables de France (VNF). Mais il n’a guère convaincu l’autorité qui a le dernier mot dans ce domaine, à savoir la Commission supérieure des sites et paysages (CSSP). Un deuxième programme est donc attendu à la rentrée. Les dernières prospections réalisées par l'établissement public dépassent de toute façon les prévisions. Le champignon touche en effet près de 4.000 arbres mais sa propagation, difficile à enrayer, a mis en évidence de nouveaux foyers et menace les 42.000 platanes existants.

        Industrialiser l’abattage

"Pour l’enrayer, il faut passer à un rythme d'abattage plus massif, de l’ordre de 4.000 arbres par an, et y consacrer les moyens nécessaires", préconise Alain Chatillon. Le coût avancé comprend non seulement l’abattage (jusqu’à 7 millions par an), mais aussi la sécurisation des berges, la replantation, l’entretien et le suivi des arbres sur trois ans. "On doit reconstruire progressivement le paysage", ajoute le sénateur. Reste que le financement d’un tel chantier pose problème. En 2011, l'ex-président de la République Nicolas Sarkozy avait annoncé un financement tripartite, avec un tiers du montant à la charge de l’Etat et le reste aux collectivités et au mécénat. Mais les mécènes ne se pressent pas au portillon et des collectivités - dont la région Midi-Pyrénées en tête - ont élevé la voix contre cette décision perçue comme décalée (car ce canal est propriété de l’Etat). Pour relancer la voie du mécénat, le rapport Chatillon recommande de nouer un partenariat avec la Fondation du patrimoine afin de recourir à la souscription publique et de lever des fonds auprès du grand public. Mais aussi de créer et animer un club de mécènes afin de "donner de la visibilité à cette offre de mécénat environnemental".

     Comment sortir de l’impasse

En vue de restaurer le canal mais aussi "de construire une nouvelle dynamique avec les territoires",  ce rapport propose plusieurs pistes.  Le premier scénario est classique : VNF resterait le maître d’ouvrage du chantier et ses cofinanceurs seraient associés au pilotage par le biais d’une convention-cadre détaillant leurs missions. "Dans ce cas, l’avantage est qu’il n’y a pas de discontinuité dans le pilotage, le temps de mise en place est réduit et les frais de fonctionnement maîtrisés", note le rapport. Cependant, le sénateur penche pour une autre solution : la création d'une structure pour recueillir des financements publics et qui émanerait d’une "entente interrégionale entre les régions Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon et Aquitaine". Elle prendrait alors la forme d’un groupement d’intérêt public (GIP) ou d’une société d’économie mixte (Sem). Son rôle serait "d’ordonner les financements et les contributions des membres, tout en recherchant également des financements extérieurs européens de type Feder", conclut le rapport.

Morgan Boëdec / Victoires éditions, publié le vendredi 22 juin 2012 parlocaltis

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250263872466&cid=1250263868474

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires