Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 10:36
"Terroir des Combrailles" :
une marque pour la vente directe de produits fermiers


Vingt-trois agriculteurs du pays des Combrailles (63), aidés par les élus, viennent de créer la marque "Terroir des Combrailles". Leur objectif est de développer la vente directe de produits fermiers et de répondre à une demande croissante des villes. L'enjeu est d'acquérir une notoriété mais surtout d'organiser l'ensemble de la filière de distribution.

Situé aux confins de l'Auvergne, le pays des Combrailles (102 communes et plus de 50.000 habitants) est un territoire rural par excellence : 13% de la population vit de l'agriculture (3,5% dans le Puy-de-Dôme). Si la production bovine ou d'animaux maigres destinés à l'engraissement domine, de plus en plus d'agriculteurs, afin de consolider leurs revenus, diversifient leur activité avec la production de produits fermiers de qualité tels que le fromage, la volaille, l'apiculture ou le maraîchage. Soucieux de répondre à une demande croissante des habitants de Clermont-Ferrand ou de Montluçon, décidés à mieux organiser la vente directe, une vingtaine d'agriculteurs, soutenus par le syndicat mixte pour l'aménagement et le développement des Combrailles (Smad), ont créé la marque "Terroir des Combrailles". Cette marque est en quelque sorte l'aboutissement d'initiatives ayant émergé dès 2000, explique Christian Villatte, directeur adjoint du pays : "Il s'agissait tant d'acquisition de matériel pour la vente directe (vitrines réfrigérées, ateliers de découpe de viande ou de transformation) que de démarches collectives de commercialisation" : association "Panier Gourmand" spécialisée dans la vente de repas de terroir, "blé qualité Combrailles" approvisionnant directement les boulangers. Mais les résultats commerciaux étaient décevants et la profession n'arrivait pas à s'organiser pour mener des opérations communes et proposer une gamme diversifiée de produits".

Une formation-développement, sur un an, pour préparer le projet
Décidés à se professionnaliser, une trentaine d'agriculteurs a répondu dès 2004 à l'appel du Smad. Pour évaluer le marché potentiel et recueillir les points de vue de tous les agriculteurs, afin de bénéficier d'une expertise objective, le Smad a confié au cabinet Mirvalt, la réalisation d'une enquête. Celle-ci a été conduite auprès de quarante-six producteurs et responsables de filières locales. 80% des personnes interrogées se sont déclarées intéressées tandis que plus d'un tiers était prêt à s'engager dans la démarche. Conforté par la motivation des agriculteurs, le Smad a organisé une formation-développement avec le soutien de la direction départementale du travail et de la formation professionnelle (DDTE) dont le coût de 12.000 euros a été financé à parité par le Smad et la DDTE. Cette formation, animée par le même cabinet, a rassemblé dix agriculteurs, pendant  un an, à raison de dix séances de travail. Elle a permis de définir l'organisation et le fonctionnement de la structure porteuse de la marque, d'élaborer le cahier des charges des différentes productions, de planifier les actions de la marque, d'établir un budget prévisionnel à trois ans ainsi que le plan de financement de départ.

Vingt-trois producteurs réunis dans l'association mais seulement dix réellement actifs
La marque Terroir des Combrailles a été déposée en février 2005 et l'association Terroir des Combrailles chargée d'animer le dispositif a été créée en mai 2005. Le budget annuel de l'association est de 17.000 euros. Il a été couvert en 2006, par le Smad à hauteur de 6.000 euros, par le conseil régional pour 3.200 euros, le FNADT (Fonds national d'aménagement du territoire) pour 5.444 euros et 1.400 euros par les cotisations des membres. Après avoir constitué un réseau de vingt-trois producteurs, l'association s'est concentrée sur des actions de promotion de la marque : lancement de la marque en 2006 à Vulcania, relations presse, participation à des manifestations de forte fréquentation touristique, réalisation de brochures... A ce jour, la marque Terroir des Combrailles est connue jusqu'à Clermont-Ferrand. Mais la commercialisation reste à consolider. Yvan Goutequillet, producteur très engagé dans la démarche, est convaincu de l'urgence d'organiser la filière de distribution directe : "Nous devons d'une part évoluer vers la vente dans les boutiques et les restaurants qui souhaitent un interlocuteur unique mais surtout organiser la logistique, le suivi des commandes et la livraison. Aujourd'hui, nous sommes réellement dix producteurs très actifs, c'est insuffisant : nous devons être au minimum quinze à vingt pour assurer un volume de production en adéquation avec la demande. Nous envisageons de proposer l'adhésion à des territoires voisins dans la Creuse et l'Allier. Nous savons maintenant que les agriculteurs intéressés sont installés depuis peu et exploitent seuls leur ferme. Pour eux, le réseau est vital. Nous devons suivre l'exemple des boutiques de producteurs fermiers à Saint-Etienne ou à Lyon, qui sont florissantes !"

Nathalie Parent, pour la rubrique expériences des sites Mairie-conseils et Localtis, mardi 22 juillet 2008

Contact
Syndicat mixte pour l'aménagement et le développement des Combrailles
Maison des Combrailles- BP 25, 63390 Saint-Gervais d'Auvergne
Nombre de communes : 102, Nombre d'habitants : 50000
Villatte Christian, Directeur adjoint, Tel : 04 73 85 82 08

villatte@combrailles.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

babsy 12/09/2008 19:38

bonjour odile !quel bonheur de trouver un site qui parle des combrailles,moi j'habite du coté de Manzat,et si toutefois vous cherchez un groupe pour animer une festivité quelconque allez voir sur mon blog vous decouvrirez les Zawak,et vous ne serez pas deçue,mais peut etre les connaissez vous deja!encore felicitations pour ce blog et a bientot peut etre! babsy ; )