Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 10:18

L’association Partageons les jardins :

créer du lien social avec des Biens Communs

Quelle image plus parlante pour illustrer un Commun qu’un jardin partagé ? Au-delà du symbole, le jardin partagé permet aux habitants de tout quartier de se réapproprier leur espace et de mieux vivre leur voisinage.

L’association Partageons les jardins outille ceux qui souhaitent créer un jardin partagé dans la région toulousaine. Elle fait partie d’un réseau français plus large et d’un mouvement encore plus vaste d’ « Urban Community Garden » né à New-York dans les années 70. A cette époque, un groupe d’artistes lance des « Seeds bombs » (bombes de graines) sur les friches de bâtiments abandonnés et détruits du centre-ville. Dans cette lignée, les premiers jardins partagés plus organisés voient ensuite le jour.

Un jardin partagé peut être envisagé sur tout type de terrain, qu’il soit public ou privé, pourvu que la demande des habitants ou d’une association locale soit assez forte. Une première phase de mobilisation est alors lancée avec une grande concertation ouverte. Il s’agit d’aller à la rencontre de tous les résidents et acteurs du quartier. Les premières réactions sont parfois craintives : il faut encore convaincre du bienfondé de l’initiative, notamment auprès du propriétaire du terrain.

Très vite, chacun peut constater par lui-même les bienfaits du projet sur la vie entre habitants d’un même immeuble. Le voisin du dessus un peu bruyant ou celui qui paraissait « un peu bizarre », devient subitement un jardinier avec qui l’on peut discuter et communiquer sur d’autres sujets plus positifs. On organise vite des barbecues où naissent des amitiés. Certains en profitent pour s’organiser et aller chercher les enfants des autres à l’école : le lien social se créé et chacun vit son quartier très différemment.

Pour l’association Partageons les jardins, le jardin partagé est un outil formidable notamment dans les quartiers HLM sensibles vécus comme des ghettos. Il a un coût mais il est également synonyme de coûts évités pour la collectivité : le lien social évite des tensions et des dégradations. A la différence d’un jardin public, le jardin partagé est synonyme d’engagement réciproque qui soude les personnes.

Partageons les jardins dispense des formations au jardinage, met à disposition des outils et même une grainothèque bio (stock de graines). Il existe tous types de jardin : potagers, fleuris. Et si une personne n’aime pas jardiner, elle peut toujours y venir rencontrer ses voisins ou profiter d’un coin de verdure, voir faire la sieste ... L’essentiel étant que chaque quartier décide comment « cultiver son jardin », en commun.

Vous aussi lancez votre jardin partagé, renseignez-vous :

http://lelabo-ess.org/?L-association-Partageons-les

http://partageonslesjardins.fr

http://jardins-partages.org

Partager cet article

Repost 0

commentaires