Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 09:43

La mise en œuvre du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) pour la programmation 2014-2020 se fera désormais sous la responsabilité des Régions qui deviennent autorités de gestion, à l’exception de la Réunion (Conseil général) et de Mayotte (Préfecture).

Il y aura ainsi en France 27 programmes de développement rural régionaux (PDRR) :

21 régions hexagonales, la Corse, 5 départements d’outre-mer : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion, auxquels s’ajouteront un programme national pour la gestion des risques en agriculture, ainsi qu’un programme spécifique pour le réseau rural national.
Un cadrage national : Il permet d’assurer une cohérence sur certaines politiques nationales, en faveur notamment du soutien aux zones défavorisées, de l’installation des jeunes agriculteurs ou de l’environnement.

En outre, comme pour les autres règlements liés à la PAC ou à la mise en œuvre des fonds européens, le règlement de développement rural a été adopté par le Parlement et le Conseil Européen le 17 décembre 2013.

La préparation des programmes par chaque région est en cours de finalisation, en vue d’une transmission à la Commission fin mars 2014.

Par ailleurs, des dispositions transitoires sont mises en place afin d’assurer la continuité des politiques prioritaires entre les deux périodes de programmation. Ces dispositions concernent a minima, dans toutes les régions, l’indemnité compensatoire de handicap naturel (ICHN), la prime herbagère agro-environnementale (PHAE), les mesures agro-environnementales (MAE), le soutien à l’installation ainsi que d’autres mesures définies par les régions.

    Le réseau rural national

Le réseau rural national (RRN) est une composante essentielle de la politique de développement rural (second pilier de la PAC).

Dans le cas de la France, qui a choisi de régionaliser l’essentiel de la mise en œuvre de cette politique dans le cadre de l’article 78 de la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, le réseau rural national (RRN) a été établi dans le cadre d’un programme national spécifique.

Le programme spécifique réseau rural national (PSRRN) a été approuvé par décision de la Commission européenne en date du 13 février 2015. L’autorité de gestion en est confiée au ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF). La conduite de ce programme sera assurée par 3 copilotes qui sont, outre le MAAF, l’Association des régions de France (ARF) et le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).

La finalité du RRN est de contribuer aux réflexions, aux échanges et aux débats sur les territoires ruraux et sur les axes politiques utiles au développement de ces territoires. Il devra activement contribuer à favoriser les échanger entre les acteurs et à valoriser et transmettre les informations, les bonnes pratiques et les expériences pour une mise en œuvre efficace et collaborative des actions du développement rural.

Les objectifs et le contenu du programme doivent se coordonner avec les réseaux ruraux régionaux qui existent au sein des programmes développement rural régionaux dont les régions sont les autorités de gestion (sauf à la Réunion et à Mayotte où ce sont respectivement le Conseil général et le Préfet qui remplissent cette fonction)

Le programme national du réseau rural français mobilise près de 23 millions d’euros de crédits du FEADER pour la période 2014-2020. Ces crédits serviront à financer le fonctionnement du dispositif, notamment la formation et la mise en réseau des acteurs.

Appel à propositions 2015 de Mobilisation Collective pour le Développement Rural

En 2015, le Réseau Rural National lance un appel à propositions (AAP) de dispositifs de mobilisation collective pour le développement rural (MCDR).
La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 19 juin 2015 minuit.

voir l'AAP : http://www.reseaurural.fr/files/aap2015.pdf

info venant de : http://www.reseaurural.fr/files/aap2015.pdf

 

La mise en œuvre du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) pour la programmation 2014-2020 se fera désormais sous la responsabilité des Régions qui deviennent autorités de gestion, à l’exception de la Réunion (Conseil général) et de Mayotte (Préfecture).

Il y aura ainsi en France 27 programmes de développement rural régionaux (PDRR) :

21 régions hexagonales,
la Corse,
5 départements d’outre-mer : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion,
auxquels s’ajouteront un programme national pour la gestion des risques en agriculture, ainsi qu’un programme spécifique pour le réseau rural national.
Un cadrage national

Il permet d’assurer une cohérence sur certaines politiques nationales, en faveur notamment du soutien aux zones défavorisées, de l’installation des jeunes agriculteurs ou de l’environnement.

En outre, comme pour les autres règlements liés à la PAC ou à la mise en œuvre des fonds européens, le règlement de développement rural a été adopté par le Parlement et le Conseil Européen le 17 décembre 2013.

La préparation des programmes par chaque région est en cours de finalisation, en vue d’une transmission à la Commission fin mars 2014.

Par ailleurs, des dispositions transitoires sont mises en place afin d’assurer la continuité des politiques prioritaires entre les deux périodes de programmation. Ces dispositions concernent a minima, dans toutes les régions, l’indemnité compensatoire de handicap naturel (ICHN), la prime herbagère agro-environnementale (PHAE), les mesures agro-environnementales (MAE), le soutien à l’installation ainsi que d’autres mesures définies par les régions.

Le réseau rural national

Le réseau rural national (RRN) est une composante essentielle de la politique de développement rural (second pilier de la PAC).

Dans le cas de la France, qui a choisi de régionaliser l’essentiel de la mise en œuvre de cette politique dans le cadre de l’article 78 de la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, le réseau rural national (RRN) a été établi dans le cadre d’un programme national spécifique.

Le programme spécifique réseau rural national (PSRRN) a été approuvé par décision de la Commission européenne en date du 13 février 2015. L’autorité de gestion en est confiée au ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF). La conduite de ce programme sera assurée par 3 copilotes qui sont, outre le MAAF, l’Association des régions de France (ARF) et le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).

La finalité du RRN est de contribuer aux réflexions, aux échanges et aux débats sur les territoires ruraux et sur les axes politiques utiles au développement de ces territoires. Il devra activement contribuer à favoriser les échanger entre les acteurs et à valoriser et transmettre les informations, les bonnes pratiques et les expériences pour une mise en œuvre efficace et collaborative des actions du développement rural.

Les objectifs et le contenu du programme doivent se coordonner avec les réseaux ruraux régionaux qui existent au sein des programmes développement rural régionaux dont les régions sont les autorités de gestion (sauf à la Réunion et à Mayotte où ce sont respectivement le Conseil général et le Préfet qui remplissent cette fonction)

Le programme national du réseau rural français mobilise près de 23 millions d’euros de crédits du FEADER pour la période 2014-2020. Ces crédits serviront à financer le fonctionnement du dispositif, notamment la formation et la mise en réseau des acteurs.

Appel à propositions 2015 de Mobilisation Collective pour le Développement Rural

En 2015, le Réseau Rural National lance un appel à propositions (AAP) de dispositifs de mobilisation collective pour le développement rural (MCDR).
La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 19 juin 2015 minuit.

voir l'AAP : http://www.reseaurural.fr/files/aap2015.pdf

info venant de : http://agriculture.gouv.fr/pac-developpement-rural-feader

Partager cet article

Repost 0

commentaires