Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : BIPLAN
  • : Territoires, réseaux, formation
  • Contact

Le blog d'Odile Plan

Ce blog est animé par Odile Plan         créatrice de BIPLAN

envoyez vos réactions et informations à :

biplan46@wanadoo.fr

undefined









Recherche

territoires-réseaux-formation

BIPLAN, un blog de partage et d’échange d'informations,sur les initiatives participatives des territoires,les partenariats et les réseaux,la création d'activité, l'égalité de chances pour un développement durable et un monde solidaire...

Articles Récents

  • Bertrand Schwartz est parti, un grand monsieur nous a quitté
    Bertrand Schwartz est parti, la nuit de vendredi à samedi, calmement dans son sommeil. Il était très mal depuis plusieurs jours, veillé par Antoinette, mais il souriait toujours. C’était attendu, mais ça fait un grand vide, nous lui devons tant que ce...
  • Les billets suspendus ne tiennent qu’à un fil…à Pamiers –Midi Pyrénées- 09 -
    A Naples il est de tradition, quand on entre dans un café, d’en commander un et d’en payer deux. Le café ainsi ‘’suspendu’’ sera offert à une personne dans le besoin qui viendra le réclamer. Cette initiative a poursuivi sa route à travers l’Europe et...
  • Des plateformes de services pour promouvoir une "mobilité inclusive"
    Les rencontres de la mobilité inclusive ont réuni, le 28 janvier 2016 à Paris, des acteurs associatifs de la mobilité solidaire, des collectivités locales et des entreprises. L'objectif : amplifier la prise de conscience sur cet enjeu et structurer davantage...
  • Territoires ruraux : comment sauver les cafés ?
    Avec la disparition des bistrots, les habitants ont le sentiment que le lien social se délite dans les territoires ruraux, comme le montre une étude de l'Ifop pour France Boissons, présentée le 20 janvier à l'occasion du lancement de la nouvelle édition...
  • E-rando : Bourgogne - 58 -
    Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure ! Les e-randos...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • Jean Le Monnier a quitté nos chemins de traverse…
    Sur nos chemins de traverse, Jean a été pendant très longtemps un compagnon de route qui ne s'est jamais trompé sur la direction à prendre, au GREP comme ailleurs… C'était une oreille attentive aux gens, aux questions émergentes, aux innovations… Repérer...
  • En 2016, la métamorphose…
    La lune était pleine cette nuit de Noël, maintenant, elle est gibbeuse. Puisse-t-elle éclairer ces périodes sombres… Pour l'année nouvelle, nous vous proposons ce texte écrit en 2010 par Edgar Morin ; c'est un peu long, mais cela en vaut la peine. Eloge...
  • Un séjour à la ferme pour aider à la réinsertion - CIVAm et Accueil Paysan -
    Accueil paysan et le CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) organisent des séjours de rupture à la ferme, allant de quelques jours à quelques semaines, pour des personnes en difficultés. Les profils sont multiples...
  • Réfugiés : En Bretagne, plusieurs dizaines d'offres d'hébergement
    Plusieurs dizaines d'offres d'hébergement de réfugiés en Bretagne ont été reçues par le dispositif CALM ("Comme à la maison") mis en place par l'association Singa d'aide aux demandeurs d'asile. Dans les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, Lorient,...
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 09:15

L'Europe doit faire le pari de l'innovation écologique

2000 initiatives écologiques

Les partisans de l'Union européenne (UE) n'imaginent pas pour elle d'autre avenir que celui de devenir un Etat fédéral. Or, qu'on l'appelle de ses voeux ou qu'on le redoute, ce scénario n'est plus aujourd'hui le plus plausible. Et il n'est pas le seul que l'on puisse promouvoir.

De nombreux mouvements sociaux et une société civile de plus en plus mobilisée attendent de l'Europe autre chose.« Indignados », « Occupy », transitionnistes, ils inventent de nouvelles manières de protester et de nouvelles manières de pratiquer la politique. Non pas simplement en manifestant, en « pétitionnant » ou en votant ; mais en réinventant des manières de se déplacer, de consommer, de travailler ou de s'alimenter.

TRANSFORMER LES NORMES SOCIALES

La transition sociale et écologique, ils ne se contentent pas de la souhaiter, en comparant les programmes des partis : ils la font. Ils misent moins sur les innovations technologiques que sur les innovations sociales. Ils investissent moins d'énergie à chercher à influencer le contenu des réglementations qu'à mettre en œuvre des nouvelles pratiques qui peuvent transformer les normes sociales.

De nombreuses municipalités s'inscrivent dans ce mouvement, en encourageant des partenariats entre citoyens, entreprises et autorités publiques, afin d'ouvrir les voies de la transition.

La ville de Totnes, en Angleterre, a lancé en 2006 le mouvement des « villes en transition », qui a fait largement école depuis. En Irlande, le bourg de Cloughjordan s'est défini comme « écovillage » depuis 1999 et soutient ses habitants dans leur volonté de développer des modes de vie à faible impact écologique, par exemple par des logements conçus pour un meilleur rendement énergétique ou par le développement de chaînes alimentaires courtes. Copenhague, Fribourg, et beaucoup d'autres villes à travers l'UE, ont adopté des plans de développement durable et redessinent les systèmes de transport, les circuits alimentaires, ou le traitement des déchets, afin de réduire leur empreinte écologique.

Un rapport publié en 2013 par l'Association européenne pour l'information sur le développement local (AEIDL) recense 2 000 initiatives de cette sorte à travers treize Etats de l'Union européenne ; un « cadre de référence pour les villes durables » (Reference Framework for Sustainable Cities) intègre plus de soixante villes à travers vingt-trois Etats de l'Union européenne, qui ont en commun de vouloir appuyer cette transition. :

D'AUTRES INDICATEURS EXISTENT

En même temps qu'elles inventent des modes de vie durables, ces initiatives appellent aussi à une nouvelle grammaire du pouvoir. L'UE peut s'y inscrire. Cela signifie d'abord réinterroger son approche macroéconomique, tout entière focalisée aujourd'hui sur le contrôle des déficits publics afin, à terme, de favoriser une croissance mesurée en augmentation du PIB. On a suffisamment dénoncé que la généralisation des politiques d'austérité était un obstacle à la croissance même que l'on prétend rechercher. On a peut-être insuffisamment souligné que la recherche de modes de vie durables passe par la définition d'autres indicateurs de prospérité ; que la transition écologique appelle des investissements massifs, notamment en soutien d'initiatives locales, qui ne peuvent pas être assimilées à des « dépenses » dans l'évaluation des budgets publics.

Le grand combat d'aujourd'hui oppose les partisans de l'orthodoxie budgétaire aux dénonciateurs de l'austérité. Mais ces deux camps ont en commun une même illusion : confondant bien-être matériel et bonheur, ils oublient que notre modèle actuel de la croissance infinie est, du point de vue de la pression sur les ressources comme du point de vue de la capacité de la planète à absorber les déchets, dans une impasse.

Olivier de Schutter (Professeur à l'Université catholique de Louvain, Belgique) est le rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation. Il a réuni une conférence à Bruxelles les 8 et 9 mai, ou a été débattue la contribution de l’Union européenne à la transition écologique et sociale.

LE MONDE | 08.05.2014 à 12h22

Partager cet article

Repost 0

commentaires